RSS
RSS



 

 :: Le Commencement :: L'épreuve :: Epreuves validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne m'y attendais pas

avatar
Pâris Moore
Famille Merlinois
Messages : 16
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Juin - 22:10

La trilogie de l'épreuve
Rien à voir avec ce moldu de James Dashner.


épreuve I.

Mourir pour ma famille? Mourir pour mes amis?

Je n'ai que peu de proches, mais ceux-ci me tiennent à coeur.

La guerre fait rage autour de moi. On s'entretue, on se défie, on menace. J'avance, j'évite les sorts jetés. Je n'en peux plus de tout ce bruit.

Ah si j'étais un oiseau, je pourrais m'envoler et m'éloigner de tout ce rafuge.

Soudain, devant moi, une image d'horreur.

Aphrodite. Retenue par une forme noire.

Mes cheveux au paravent pâle de fatigue, passe au rouge de colère. On ne touche pas à ma soeur. Elle est certes d'une sublime beauté et beaucoup d'hommes rêvent de conquérir son coeur, mais elle est aussi la seule qui me comprend.

Je la regarde. Je sais qu'elle est entrain de lire dans mon esprit. Je sais qu'elle sait que je vais sûrement établir une de mes ruses pour la délivrer, tel un preux chevalier.

Comme un flash, tout se passe très vite. Hurlement, fuite, coup par derrière de ma part, écroulement de la silhouette et recherche d'une issue.

Quand soudain, on me pousse en arrière, un éclair vert passe au-dessus de moi.
Un hurlement, tandis que je tombe sur le sol.

Ma tête fracasse la pierre.

Puis, c'est le noir.

La première épreuve s'achève,
mais d'autres bien plus affligeantes vous attendent...

code (c) black pumpkin






épreuve II.

Il fait noir. Je n'aime pas trop cela...
Je suis à la fois tout excité et apeuré. Mes cheveux changent de couleur assez rapidement, même si je ne les vois pas à priori.
Un labyrinthe.
Remplis sûrement de créatures magiques.

J'ADORE

Bon, le but est sûrement de trouver la sortie, mais le fait de voir des créatures réveille mon esprit d'explorateur. Peut-être qu'elle pourrait m'aider?

J'entends des pas. Des pas assez calmes qui viennent dans ma direction.

Il y a une lumière au loin, je la vois.

Enfait, en me rapprochant, je vois que c'est un assemblement de petites lumières... La lumière lunaire surtout se reflétant sur des ailes....

Des fées...

Je ne bouge que peu, avant de sortir mon carnet pour les croquer à leur seule lumière et notez quelques éléments.

Soudain, je sens un souffle dans mon cou, tandis que les fées, surprises, disparaissent.

Je me retourne pour faire face à une silhouette plutôt d'équidés.

Ma baguette s'allume sous un petit lumos chuchoté.

Un  Abraxans.

Un cheval pourvu d'ailes sublimes. Je ne fais pas de mouvements brusques, je sais que ces créatures attaquent quand elles sont effrayées.

L'animal me renifle la main, quand je l'approche. Une fois en confiance, je caresse doucement son museau.

- Dis moi mon grand, tu pourrais m'aider à sortir, s'il te plait?

L'abraxans souffle, avant de passer devant moi. Je le suis alors, ma baguette toujours à la main.

Des créatures apparaissent au travers des des buissons et je suis émerveillé comme un enfant à Noel....

Je vois au loin que le chemin ne s'arrête pas. Je vois la sortie.

Enfin.

Je remercie alors mon compagnon d'une caresse sur les naseaux, mais il a été remplacé.

Un hippogryffe se tient devant moi. Il est prêt.

Prêt à charger.

Il fonce sur moi, tandis que je saute sur le coté. Ma jambe me fait mal, il a butté dedans. JE vois la sortie, mais je ne peux l'atteindre. Je rampe, mais on me retient.

Je hurle à nouveau, essayant de me débattre.

Mais rien y fait.

Vous vous croyez au bout de vos peines, mais vous vous méprenez : le meilleur pour la fin...

code (c) black pumpkin







épreuve III.

Une salle de miroir.
C'est une blague?

Je regarde autour de moi, mon reflet représenté des milliers, que dis-je... des millions de fois.

Mais, en m'approchant d'un, l'image change.

Un feu, un fauteuil, ma mère, mes soeurs, mon frère... La voix douce de ma conteuse maternelle...

Je suis attendri devant tout cela.

Quand soudain l'image se trouble, des cris. Des cris de toute part.

Des moqueries

Des appels à l'aide.

Soudain au loin, des corps couchés à terre. Je m'approche.

Mon visage se crispe, mes cheveux se ternissent.

Ma mère. Mon père. Mes deux soeurs..., mais aucune trace de mon frère.

Pâris....

Ma tête se soulève. Mon regard croise celui de mon frère. Enfin plutôt l'image.

Viens avec moi... Nous allons diriger le monde....

- Non... Non tout mais pas ça... C'est toi...

Une silhouette vient se tenir aux cotés de mon frère. Une ombre noire avec un sourire carnassier.

Rejoins-nous Pâris... Nous allons accomplir de grandes choses. Tu es moi et je suis toi. La force de deux frères ennemis qui réussiront à dominer le monde.

-IL EN EST HORS DE QUESTION

Ma plus grande peur. La mort. La magie noire. La perte de mes pilliers.

Un cri sort de ma poitrine, tandis que je prononce un sort.

Un flux de lumière traverse les miroirs. Je m'écroule sur le sol. Le sourire carnassier de mon jumeau et de mon négatif s'approche.

C'est fini.


Tu es ton propre pantin, alors fais attention.
A l'issu de cette épreuve, se déroulera ta répartition.

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Merlin L'Enchanteur
Famille Merlinois
Messages : 2
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 04/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 18:12
Répartition
Sois patient, car ainsi se déroulera ta répartition...


Les trois épreuves


Chez les Merlinois se rejoignent les Erudits,
Les amoureux de la justice, pour leur bon profit.
Leurs maîtres-mots sont la patience et le savoir
Et diffuser leur parole est leur devoir.


La fin des épreuves venaient de sonner. La grande salle était silencieuse, tandis que la mélodie de sa répartition retentissait. Pâris reprenait doucement ses émotions, son stresse venait enfin de tomber et les épreuves étaient enfin achevées. A peine s'était-il remit de ses émotions, un des quatre fondateurs s'approcha de lui.  Son regard bleuté et énigmatique fixait le jeune enfant.  « Jeune Pâris Moore, bienvenue dans la famille de Merlin que le sort puisse t'être favorable.  » Merlin l'enchanteur, le sorcier le plus célèbre de son temps posa sa main sur l'épaule de Pâris pour le guider vers sa nouvelle famille.

« Jeune enfant encore perdu dans ce vaste monde. Double de toi-même et pourtant si différent. Ne te laisse pas influencer par une cause déjà perdu d’avance. C'est parmi les autres Merlinois que tu développeras tes capacités. Car seul la justice et l'amour feront de toi le digne héritier de Merlin !  ».

Merlin tu deviendras.

code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Le Commencement :: L'épreuve :: Epreuves validées-
Sauter vers: