RSS
RSS



 

 :: Beauxbatons :: Beauxbatons : L'aile Elementarius :: Troisième & quatrième étages :: Appartement du professeur Ivanov Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une petite visite surprise [TGV Lysander]

avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Aoû - 20:41
Visite surprise !

Deux semaines, voilà deux semaines qu'il n'avait plus revu son cher et tendre professeur. Ceci pour plusieurs raisons. Premièrement, il souhaitait lui laisser du large, lui laisser le temps de se rendre compte qu'en fait... Il lui manque. Deuxièmement, parce qu'il avait été enfermé au ministère plutôt qu'à intervenir dans l'école de magie. Troisièmement, parce qu'il s'était mit un grand coup de pied au derrière et qu'il avait décidé de se reprendre en main sous toutes les formes. Chez le coiffeur, chez le tatoueur, virée shopping pour refaire sa garde robe. Fini le type encore adolescent avec les cheveux longs le maquillage et des vêtements trop d4rk. Place à l'adulte propre sur lui, certes toujours assez dark, mais beaucoup moins provocateur. Un brin plus séduisant.

Il en avait besoin, de ce coup de pied aux fesses. Faire tout ça lui avait fait du bien, de manière personnelle, au delà de vouloir être parfait pour tenter de plaire VRAIMENT à Lysander. Enfin, pour la première fois depuis longtemps, il traversait l'école d'un pas un peu nerveux. Il avait décidé de passer à l'improviste pour aller "prendre des nouvelles du chat". Pas que le félin ne lui avait pas manqué, au contraire, il se sentait un peu comme un papa ayant laissé son bébé à la maman en garde alternée. Disons que c'était l'excuse facile pour ce pointer, en cette belle soirée d'Aout, directement à l'appartement du professeur. Par chance, il connaissait ses horaires et savait qu'il était chez lui. Un raclement de gorge, il tira un peu sur ses vêtements, puis toqua à la porte. Il était bien beau avec ses vêtements sobres mais très élégants.

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû - 22:15
Lys retenait un terrible bâillement. Il était affalé sur son vieux sofa en compagnie de l'adorable chat qui ronronner sous ses caresses. Ces dernières semaines furent difficiles émotionnellement parlant pour le pauvre faë. Il n'avait pas eu de nouvelles de l'auror depuis leur baiser, et cela remonter déjà à deux semaines. Le russe ne pouvait pas lui en vouloir et pouvait concevoir que celui-ci est voulu s'éloigner pendant un temps de lui. Puis il y avait eu sa visite au ministère et sa rencontre avec Hugo. Cette visite c'était conclue par un brisement de cœur, le sien, et une amitié intacte. Se passant la main dans les cheveux, les ébouriffant un peu. Lysander se mit à soupirer, par moment il détestait son cœur en guimauve qui fondait pour un « oui » ou un « non ». Et dire que en plus, il avait cru voir Melville de loin à sa dernière visite au ministère. Le chat poussa un miaulement réclamant de l'attention et de nouvelles grattouilles. C'est la tête ailleurs, que Lys continua à promener ses longs doigts dans le pelage doux de l'animal qui c'était transformé en masse ronronnante. Il jeta quelques regards à son livre posait sur sa petite table, mais Lys n'avait aucune envie de se plonger dans L'histoire des quatre fondateurs de Beauxbâtons. Bien qu'il adorait ce bouquin qui était l'un de ses préférés, il n'en restait pas moins un pavé qui faisait mille pages. Certes, il en était  à la moitié mais aujourd'hui il avait une espèce de flemme qui lui collait à la peau.

Quand il entendit quelqu'un toquer à sa porte. Lys sursauta et ses sens étaient en alerte. Pourtant, Grace n'était pas censée venir aujourd'hui et encore moins Olek qui était à Paris. Il se leva et traîna les pieds vers la porte pour ouvrir. C'est en ouvrant la porte, qu'il resta la bouche entrouverte en voyant celui qui occupait ses pensées devant lui.. différent. Et le russe oublia qu'il se présentait devant son invité en simple chemise longue qui lui arrivait à peine aux cuisses. « Oh.. Euh, bonjour Melville je ne m'attendais pas à votre visite. » souffla Lys en rougissant et en se mordant la lèvre.  





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 17:04
Visite surprise !

Peut-être était-ce juste parce que c'était lui, ou bien parce qu'il n'avait plus vu la jolie bouille du faë depuis "longtemps", mais sa respiration se coupa. Il ne savait pas si le jeune professeur était content de le voir, ou si il le dérangeait, car ce dernier s'était stoppé net. Pour toute réaction, il rougit un peu et se mordit la lèvre. Ce n'était pas très expressif comme retrouvaille. Surtout venant de Lysander qui l'avait plutôt habitué à avoir des réactions très vives en sa compagnie... Est-ce qu'il s'était passé quelque chose ?

Pardon de venir aussi soudainement... Je vous dérange peut-être, j'aurais dû vous envoyer un courrier avant de passer... Et là Melville se rendit finalement compte de la tenue du professeur. Il détourna vivement les yeux, juste par respect, à vrai dire il avait plus été émoustillé que gêné de cette vision si... alléchante. Vous souhaitez peut-être que je repasse plus tard ?  

Soudain, le petit chat passa en courant entre ses jambes, le faisant sursauter dans un petit couinement. Rapide, l'animal courait dans tous les sens. En une fraction de seconde, Mel sortit sa baguette, pétrifia le félin, l'attrapa, et lui rendit sa mobilité dans un second mouvement de baguette.

J't'ai eu petit coquin ! Lui dit-il en le tenant contre son visage et frottant son nez contre son petit museau humide. Tu as besoin de courir mon gros hein.
D'ailleurs, tu n'aurais pas un peu grossis déjà !
Mel était tout joyeux de revoir son petit chat, et ça se voyait. Vous vous en occupez très bien, ça se voit !
 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 22:27
Lys se reprit, et fit un petit sourire timide à Melville. Il était heureux de le revoir, en deux semaines il avait l'impression que son cadet avait changé mais il pouvait toujours voir dans les yeux sombres cette lueur qu'il aimait. « Oh, non ne vous inquiétez pas ! Je suis très content de vous voir ! Je pensais juste, ne pas recevoir de la visite aujourd'hui. » s'exclama Lysander en rougissant et en faisant un pauvre sourire d'excuse en pensant que l'auror avait comprit que sa réaction était négative vis à vis de lui. Il se décala légèrement montrant ainsi à l'homme en face de lui, qu'il était devenu son invité. Il n'allait pas le laisser sur le pas de la porte alors qu'il était venu lui rendre visite à lui et au petit chat. En parlant de la jolie boule de poil, elle s'était faufilée entre ses jambes pour se diriger vers le brun en ronronnant. Devant cette scène, le petit cœur en guimauve du russe fondit à vitesse grand V. Et il se prit à sourire de façon niaise.

Dire que si Grace avait été là, elle se serait moqué de lui pendant des heures. «  Je crois que le petit coquin aime un peu trop les gourmandises pour chat. » commenta Lys en caressant le chat qui se trouvait dans les bras tatoués  de son ami. Tient, il n'avait jamais fait attention aux tatouages que possédaient Melville. Décidément, il ne voyait jamais rien. Un jour son initiation allait lui porterait préjudice. « Vous voulez boire quelque chose ? » proposa le faë en renfermant la porte derrière Melville. Il se dirigea d'un pas léger vers la cuisine et commença à sortir toutes les boissons qui pouvaient « Je peux vous proposer du thé, du café, du jus de citrouille ou du jus de fruit. » souffla Lys en se baissant légèrement et en cherchant de quoi satisfaire son invité.  





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 20:02
Visite surprise !

Melville entra dans l'appartement et lâcha de nouveau le félin par terre une fois la porte refermée derrière lui.  Lysander avait finalement l'air d'être relativement normal, même si sa tenue et son air décontracté dans celle-ci étonnait fortement notre cher auror. En tout cas, il n'avait jamais imaginé l'homme se balader ainsi une fois dans l'intimité, il le voyait plus porter un pyjama complet en pilou et motifs animaliers. Ouais, cette image collait plus au personnage mais... Cette chemise si sexy ne déplaisait pas au jeune homme pour autant.

Si sexy que lorsqu'il se pencha pour lui trouver de quoi boire, Mel pouvait distinguer le bas de son boxer. Se mordant la lèvre, et dans un élan de respect pour son pour l'instant ami, il s'approcha de lui et lui glissa une main sur les reins afin que la chemise ne remonte pas plus. Un gentleman ce sang de vélane, même si ses pensées étaient beaucoup plus salaces et lubriques que ses gestes. Dans sa tête, au lieu d'avoir posé sa main sur les reins du professeur, c'était plutôt sur ses cuisses qu'il les voyait.    

Ne vous en faites pas, Lysander. Lui dit-il en souriant. De l'eau suffira, enfin, si vous comptez vous faire de votre succulent thé, je ne dirai pas non pour vous accompagner.

De son autre main, il accompagna son buste pour le relever. Pas la peine de se prendre autant la tête. Ils se retrouvaient alors, comme quelques semaines plus tôt, à quelques centimètres l'un de l'autre. Melville lui souriait tendrement, un scintillement dans son regard bleu océan, d'une profondeur plus grande qu'une simple amitié exprimée. Sa main était toujours posée sur les rein du plus vieux, quelques instants, sans pour autant la retirer de lui-même. Le contact entre eux lui avaient manqués, aussi platoniques soient-ils.

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 21:58
Lys sursauta en sentant une main se posait sur le bas de ses reins. Rougissant, il se releva et jeta un coup d’œil à Melville. Il baissa la chemise blanche qu'il portait, et Lysander se rendit alors compte de sa tenue alors qu'il était en présence de son cadet. Rougissant, il balbutia au brun « Je.. Je vais prendre un thé différent de celui que je vous à fait goûter la dernière fois. Mais si vous voulez, vous pouvez goûter dans ma tasse pour voir si il vous convient. » Il remarqua le sourire et le scintillement si particulier des yeux obscurs de l'auror et son cœur loupa un battement. Il n'arrivait plus à décrocher son regard du visage lumineux de son ami. Il se racla la gorge essayant de reprendre contenance devant Melville et se dégagea doucement de la main qui était posée sur ses reins.

Il mit la bouilloire à chauffer et sortit deux tasses de thé dont l'une, qu'il remplit de feuilles de thé. Contre ses jambes fines et pâles, le chat vient se frotter à lui réclamant des croquettes. Il se baissa rapidement et attrapa le sachet qu'il versa dans la gamelle pour nourrir la jolie boule de poil qui ronronnait. Se relevant rapidement, il jeta un sourire timide à Melville. « Je reviens, je vais aller enfiler un pantalon. Ce n'est pas correct de vous recevoir dans cette tenue ». Sans laisser le temps au jeune homme de dire quelques choses, le russe s'enfuit vers sa chambre. En laissant la porte entrouverte, Lys était préoccupé à trouver un pantalon correct pour recevoir un invité. Trouvant enfin son bonheur dans tout le bazar qu'il venait de faire, il enfila un simple pantalon noir. Il revient dans la cuisine, et mit l'eau bouillante dans la tasse. Le faë laissa quelques minutes infusées le thé puis tendit la tasse à Melville pour qu'il puisse goûter au breuvage.  





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 8:29
Visite surprise !

Le temps que le thé infuse, Lysander avait laissé notre cher Melville dans le petit espace cuisine. Cette porte entre-ouverte était pour le jeune homme une porte ouverte aux regards indiscrets. Malgré lui, il ne pouvait s'empêcher d'y regarder l'homme s'habiller avec une grâce dont seuls les faë étaient capables. C'était dingue comme un simple geste, pourtant naturel et quotidien, pouvait émoustiller autant le vélane. Peut-être était-ce dans sa nature finalement, d'avoir une libido assez joueuse, mais là... C'était tenter le diable dès le début. Ou alors était-ce juste ses sentiments qui alimentaient cette attirance ?

Trop rapidement à son goût, Lysander revint. Arg, pour finalement en revenir que plus sexy. Mel en avait les joues rosées, les lèvres rougies et légèrement gonflées par son mâchouillement nerveux. Bon, il fallait qu'il passe à l'attaque. Quelques claques mentales plus tard, il était de nouveau d'attaque. Après avoir acquiescé rapidement, et sans lâcher son regard du sien, il posa délicatement ses lèvres sur la tasse afin d'en boire une gorgée. Le geste était si sensuel qu'on aurait pu penser qu'il l'aguichait ouvertement. Voyons, il n'en était pas encore là ! Soit. Après lui avoir offert de nouveau son plus beau sourire, il secoua la tête d'un air approbateur.

C'est vraiment très très bon, je prendrai pareil. Il pencha légèrement la tête sur le côté avant de continuer. Je ne vous remercierai jamais assez de me faire connaître tant de merveilles. Je pourrais presque m'inviter tous les jours chez vous tant pour profiter de votre compagnie que de vos thés. Bien que passer du temps soit encore plus délicieux que n'importe quel thé. Taquin, il lui adressa un clin d'oeil. Je sais, que diriez-vous, en échange, de venir à votre tour chez moi pour que l'on puisse faire un petit échange de connaissance culinaire ? Vous me faites connaître du thé, je pourrai peut-être vous faire connaître autre chose ?

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 11:40
Heureux, Lys ne pu que décrocher un immense sourire au brun. Dire qu'il n'avait pas vu l'auror pendant deux semaines et le revoir dans sa cuisine lui mettait du baume au cœur et il se sentait presque soulager de le revoir. Le russe devait avouer qu'il avait eu peur de ne plus revoir son cadet après la déclaration amoureuse de celui-ci envers lui. « Je suis content qu'il soit à votre goût. » répondit le faë en préparant une deuxième tasse de thé pour Melville.

Il laissa les feuilles brunes infusées à la délicieuse arôme de caramel et d'épices. Un jour, il devra amener avec lui son cadet pendant l'un de ses nombreux voyages en Russie. « Vous pouvez venir quand vous voulez ici, ma porte sera toujours grande ouverte pour vous » souffla Lys rougissant et c'était la vérité. Melville avait prit une place considérable dans sa vie, et Lys ne pourrait presque plus se passer de la présence chaleureuse de son ami. Lysander avait peu de personnes dans son entourage, souvent ce n'était que des vagues connaissances qu'il avait pu faire pendant l'une de ses visites au ministère de la magie. La proposition de l'auror le laissa surprit, et c'est avec les joues encore plus rouges et un sourire timide qu'il acquiesça à la demande de Melville.  « Je serais heureux de faire cet échange, ainsi je pourrais en apprendre un peu plus sur ce que vous aimez ». Il enleva les feuilles de thé et tendit la tasse en porcelaine à Melville. « Je suis libre toute la semaine qui arrive, vous n'aurez qu'à me donner votre adresse, l'heure et le jour. Vous voulez que j'amène quelque chose en particulier ? » demanda Lys tout timide à l'idée de venir les bras vides alors qu'on l'invité à dîner.  





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 13:40
Visite surprise !

En apprendre plus sur ce qu'il aimait hein... Lysander ne croyait pas si bien dire. Enfin ça, c'est une autre histoire. En tout cas, c'était un bon point pour lui, qu'il veuille en savoir plus sur lui. Lui lui prit la tasse des mains, lui frôlant par la même occasion les doigts du bout des siens. Une petite caresse inopinée qui ne manqua pas de lui procurer un long frisson remontant jusqu'à sa nuque. La tasse était chaude, mais assez pour qu'il puisse la tenir entre ses mains. Le fait que Lysander accepte sa petite invitation l'emplissait de joie.

Super ! Et bien, que dites-vous de demain soir, vers 19h ? Il émit un petit rire. Peut-être que je vous paraît trop impatient... Dit-il avant de prendre une gorgée de son thé. Hm, venez, tout simplement. Et ce sera parfait. Il ne faudra que vous. Ajouta-t-il avec sincérité. J'habite dans le quartier H, au numéro 5. C'est au premier étage. De toute façon, si vous ne trouvez pas vous pourrez toujours m'appeler, et je viendrai vous chercher. Ajouta-t-il avant de prendre encore une nouvelle gorgée, savourant son délicieux breuvage.

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 15:34
En voyant l'enthousiasme de Melville. Lys su qu'il avait fait le bon choix d'accepter l'invitation. Et, il trouva ce débordement de joie, tellement mignon qu'il se prit à sourire tendrement. « Demain soir sera parfait. Je suis content moi aussi de pouvoir passer la soirée avec vous » répondit le russe avec sincérité. La présence de l'auror avait créé un vide en lui, et le voilà maintenant à sauter presque dans les bras du brun pour profiter un peu de lui et pouvoir converser avec lui. Car, Lys adorait parler avec son cadet qu'il trouvait très intéressant. Puis, il pouvait parler avec lui des êtres et créatures magiques avec tranquillité sans se faire juger ou même le faire fuir. Et, il devait avouer que c'était plaisant comme sensation.

Même avec Grace, il n'avait pas autant de liberté. « Je tiens quand même à amener quelque chose pour vous remercier. Je vous ferais une surprise alors ! » s'exclama tout content Lys en faisait un petit clin d'oeil joueur. Il avait déjà en tête ce qui pourrait faire plaisir au jeune homme. « Ne vous inquiétez pas, je trouverais facilement mon chemin mais en cas de problème je ferais appel à vous. » Il lui tardait demain, il avait l'impression d'être un aventurier qui allait enfin découvrir une part du fameux trésor. Le russe se baissa légèrement, pour caresser le chat. Le ronronnement si apaisant, le plongeait presque dans le sommeil. Se relevant, il décrocha un petit sourire à son invité.  





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 9:02
Visite surprise !

Fort bien ! Il tardait aussi à Melville d'y être. Si bien que, dans l'élan d'enthousiasme, il se jeta presque sur le professeur pour le prendre dans ses bras. Un geste spontané et totalement incontrôlé, une pulsion tactile soudaine. Quoi qu'il en soit, le geste avait été un peu trop brusque pour la pauvre tasse qu'il se renversa dessus juste avant d'enlacer Lysander dans le même mouvement. Heureusement pour eux, le liquide était chaud, mais en rien brûlant. La sensation était donc surprenante mais en rien douloureuse. Juste un peu chiante. L'embrassade ne dura donc qu'une fraction de seconde, avant que Mel ne fasse un bon en arrière en jurant comme un routier.

Merde ! Le thé ! Rha je l'ai gâché je suis vraiment débile putain. Puis, une petite voix lui rappela qu'il affichait une certaine vulgarité devant son petit chéri Lyssou d'amour... Et là il devint tout rouge. Merde, je veux dire, pardon ! Il releva les yeux, le t-shirt collé à son torse, et vit qu'il avait aussi mouillé Lysander. Oh non, je vous ai aussi mouillé. Je suis vraiment désolé ! Et il l'était, bien qu'une petite voix lui glissait que c'était une occasion rêvée pour que les deux se retrouvent torse nu...

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Aoû - 22:30
Lys était complémentent tétanisé, il passa maladroitement ses bras autour du corps chaud de Melville, pour lui rendre son étreinte. Finalement ce geste spontané lui fit comprendre qu'il avait fait le bon choix d'accepter l'invitation à l'adorable auror. En sentant tout contre lui le liquide tiède du thé, le professeur se recula et prit la main du brun dans la sienne pour voir si elle n'était pas brûlée. Usant de sa magie, il souffla une brise de glace pour refroidir un peu la peau meurtri. En entendant l'injure de Melville, le russe releva la tête pour voir son ami embarrassé. « Vous n'avez pas à vous inquiétez. Ce n'est que du thé, je peux vous en refaire après. Vous n'avez rien de brûlé ? » demanda inquiet le professeur en regardant son invité sous toutes les coutures. « Ce n'est pas grave, je suis que légèrement mouillé » sourit doucement le faë en essayant de rassurer son cadet. Baissant la tête il jeta un coup d'oeil à sa chemise blanche qui commençait à devenir transparente. Relevant la tête, il planta son regard clair dans celui de Melville. « Venez, je peux vous proposer de venir vous changez dans ma chambre. Je dois avoir une vielle chemise à moi, qui m'est grande ». Il prit la main de l'auror pour l’entraîner vers sa chambre en espérant trouver un vêtement à la taille de l'auror. Il poussa sa porte en bois, et commença à fouiller dans son armoire pour trouver la chemise. « Je dois avoir des serviettes dans la salle de bain, je vous laisse en prendre une pour vous pour vous sécher un peu » souffla Lys concentré dans sa tache tout en indiquant du doigt la pièce attenante à sa chambre. Trouvant enfin la chemise qu'il recherchait il poussa un petit cri de joie et faillit faire une danse de la joie mais se retient au dernier moment.  




Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 12:29
Visite surprise !

Le regard de Lysander qui l'inspectait réchauffait son corps, lui coupa la respiration. Mais avant qu'il ne pu répondre que ça irait, il se fit entraîner jusque la chambre du professeur. Son coeur rata un battement. Il avala difficilement sa salive. Il le prenait par la main jusqu'à sa chambre tout en sachant les sentiments qui habitaient notre jeune Grivois ? Sérieusement ? Ce dernier se mordait la lèvre en le regardant fouiller dans son armoire. Est-ce qu'il avait oublié que Melville était un homme éprit d'amour ? Et bien, partons du principe qu'il était en pleine conscience du risque qu'il prenait et rappelons lui la promesse qui a été faite !

Alors que Lysander se retourna chemise en main, et le visage rayonnant de joie, lui indiquant la salle de bain attenante à la pièce où ils étaient, Melville s'approcha de lui. Un grand pas, un second. Rapidement, il bloqua le professeur contre le mur le plus proche et ses lèvres s'arrêtèrent à seulement à quelques millimètre des siennes. Leurs soufflent se mélangeaient, leurs corps tout entier se touchaient presque tant ils étaient près l'un de l'autre. Melville plantait son regard dans celui du Faë, plongeant à corps perdu dans l'eau de ses yeux. L'odeur de Lysander emplissait ses poumons. Il le savait, c'était là, sa place, les deux mains posées avec douceur sur les hanches de l'autre homme.

Puis-je vous embrasser ? demanda-t-il simplement, la voix dégoulinante de sensualité tant elle était basse, roque.

Le quart-vélane débordait d'une assurance et d'un érotisme à couper le souffle, tout droit sorti de ses facultés génétiques. Les lèvres légèrement entre-ouvertes, il n'attendait qu'une approbation pour aller rejoindre celles de Lysander. Il n'en demanderait pas plus, pas aujourd'hui. Simplement un baiser, pourquoi pas quelques caresses le temps de changer de chemise. Mais il comptait bien déguster cet homme, et non le dévorer. Il l'aimait d'un amour tendre, pas d'une pulsion charnelle.

 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 12:48
Alors que mentalement des minis-Lys faisaient la danse de la joie car il venait de trouver une chemise convenable pour Melville. Il sentit contre son dos le mur froid de sa chambre. Ses yeux rencontraient deux orbes brillantes et le jeune professeur se laissa subjuguer par celles-ci. Son souffle chaud et irrégulier se mélangeait à celui de son cadet. Il pouvait sentir l'odeur masculine et boisée de son vis à vis, faisant tourner la tête du faë. Il serait alors mentir de dire qu'il n'était pas confus par la scène qui se déroulait devant lui. La phrase de son invité lui fit sortir de ses pensées chaotiques La voix rauque et pleine de sensualité lui fit monter le rouge aux joues et une douce chaleur s’insinua dans son corps. Ses oreilles recommencèrent à frétiller de bonheur et il pouvait sentir le mouvement de ses ailes cachées dans son dos. Le russe mourrait d'envie de dire oui pour ressentir une nouvelle fois cette douce chaleur dans son ventre mais, il était encore perdu dans ses sentiments. Les grandes et fines mains du brun qui étaient posées sur ses hanches ne faisait qu’accentuer cette rougeur présente sur son visage et ses oreilles. Bientôt, il allait finir par se transformer en tomate géante. Sa chemise blanche lui collait à la peau à cause du thé et était devenue transparente à certains endroits.  Du bout des doigts, il retraça la mâchoire de Melville. Il avait l'impression d'être une proie dans les bras de l'auror et paradoxalement il ressentait un sentiment de sécurité. Lys avait eu de la chance d'être tombé sur Grace et son père et il avait pu recevoir de l'affection venant d'eux. Mais au fond de lui, le professeur avait un cœur beaucoup trop rempli d'amour et ne demander qu'à en recevoir encore plus. Il fixait l'auror, essayant de transmettre toutes ses émotions par son regard. Il ne savait pas quoi faire, il ne voulait surtout pas perdre l'amitié qu'il avait pour son cadet mais en même temps il ne pouvait pas non plus ignoré les sentiments de l'autre à son égard. Le russe ferma les yeux et frotta son nez contre celui de Melville dans un bisou esquimau pensant que c'était un bon compromit entre le baiser et sa gêne.  




Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 9:54
Visite surprise !

C'était comme si le temps venait de s'arrêter. Comme si, il n'y avait plus rien qui existait hormis la main qui retraçait les contours de sa mâchoire dans un geste doux. Plus rien hormis ce regard d'un bleu à en faire rosir le ciel lui-même qui débordait d'un sentiment que Melville n'arrivait pas à décrypter. Rien si ce n'était ce nez qui, dans un frôlement délicat digne d'un vol de papillon, se frottait au sien.  Leurs bouches étaient si proches l'une de l'autre que leurs souffles se mélangeaient, que leur lèvres  étaient à même pas un millimètre de se frôler. Les mains de l'auror s'agrippèrent aux vêtements du professeur. Si ça n'avait pas été lui, il n'aurait pas eu à poser la question, il aurait fondu sur ses lèvres avec avidité,  carnassier. Mais Lysander semblait aussi fragile qu'une rose au petit matin, tout juste éclose.

Dans un soupire retenu, il déposa un baiser tendre et impatient à la fois sur sa joue - pour ne pas dire au coin de ses lèvres - avant de glisser jusque dans le creux du cou du professeur. L'odeur y était enivrante. La douceur de sa peau donnait envie de la mordre. Finalement, il y posa son front, frottant son visage comme un gros chat en quête de caresses. Il aurait pu ronronner que cela n'aurait pas surpris. De ses bras, il enlaça le corps fin de Lysander, le serrant dans ses bras à corps perdu, à coeur perdu. Comme un marin s'accrochant à son ancre. Son coeur battait dans sa poitrine si fort. Il releva légèrement la tête puis fin souffler dans son oreille frétillante.

N'oubliez pas ma promesse. Je vous ferai tomber amoureux de moi, coûte que coûte. Petite pause. Je vous aime, Lysander.

Puis il se dégagea, tout sourire, comme si de rien n'était, de son étreinte. Il prit ladite chemise trop grande, puis disparu sans demander son reste dans la petite salle de bain adjacente pour ce changer.
 

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 18:10
Son cœur battait follement, Lys avait l'impression d'être un coureur qui venait de dépasser les 100mètres et il était tout aussi essoufflé. Le sang battait contre ses tempes et ses yeux ne pouvaient détourner de leur objectif qui était Melville aussi sensuelle qu'une panthère. Son souffle chaud se mélangea à celui brûlant du brun et quand il sentit les lèvres douces se posaient non loin des siennes , Lysander se prit à soupirer doucement et à presque regretter de ne pas les sentir sur les siennes. Rougissant devant ses pensées, il ferma les yeux pour oublier le regard ombragé de son cadet.  Frémissant, il sentait contre son cou le front et les cheveux de l'auror et tendrement ses doigts migraient vers la chevelure aussi noire que la nuit et aussi doux que une plume. Le russe s'amusait à enrouler quelques mèches autour de son doigt et même par moment à faire quelques minis tresses. Les bras musclés du plus jeune encerclèrent ses hanches fines dans un câlin doux et tendre. Lys se sentait bien ici, dans les bras de Melville Le russe était un drogué de câlin et adorait qu'on le papouille. Plus petit il passait des heures dans les bras de sa sœur et le soir il ne pouvait s'empêcher de se glisser dans le lit du Grace à la recherche de chaleur et d'affection que ses parents n'avaient jamais eu la force de lui donner. Voyant que l'auror se dégageait de ses bras, le faë arrêta ses caresses sur le cuir chevelu et se prit à rougir encore devant la détermination de la phrae de Melville. Il ne pu que hocher la tête car il sentait sa voix beaucoup trop tremblotante pour répondre quelque chose de cohérent. Son oreille lui brûlait encore à cause du souffle de son invité et Lys regardait son cadet partir dans la salle de bain avec sa chemise. Ses jambes ne purent le soutenir encore longtemps et le professeur se laissa glisser vers le sol. Cachant son visage dans ses mains, Lys croyait dur comme le fer à la promesse de Melville car il pouvait encore entendre les battements de son cœur qui venait à peine de se calmer.  

 





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 14/05/2017
Nom de l'avatar : Andy Biersack
DC : Sascha Dunkel-Grivois ; Gilden de Villier
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Sep - 9:21
Visite surprise !

A peine eut-il passé la porte que sa magnifique confiance en lui s'écroula. Il dû se tenir au mur tant le choc avait été fort. Le visage écarlate, le souffle court, il avait la délicieuse impression d'avoir été trop loin cette fois. Pourtant, il n'en avait pas la moindre culpabilité. Chaque parcelle de son corps qui était entré en contact avec Lysander lui brûlait. De la pulpe de ses doigts, à son cuir chevelu, en passant par le bord de ses lèvres, il avait l'impression de sentir encore la chaleur du corps du professeur. Mel mit un moment avant de se ressaisir et de se déshabiller. Ce moment avait été si intense. Tellement plus que tout ce qu'avait connu le jeune homme jusqu'à ce jour là. Définitivement, plus les jours passaient et plus il ressentait le besoin d'attraper Lysander dans les mailles de son filet. Voilà qui l'encourageait d'autant plus à organiser ce petit repas.

Il enfila rapidement la chemise que lui avait passé le professeur. Les deux hommes avaient plus ou moins la même carrure, mais visiblement, les épaules de Melville étaient sensiblement plus larges. La chemise pouvait se fermer, mais c'était vraiment près du corps de l'auror, si bien que finalement ça semblait lui procurer une musculature qu'il n'avait pas forcément. Du moins, ça mettait en valeur le peu qu'il avait. Prenant sa chemise trempée dans la main, il prit une grande inspiration puis sorti de la salle de bain, rejoignant Lysander dans la chambre où il l'avait laissé. Lorsqu'il passa la tête, il le vit assit contre le mur de la salle de bain. Peut-être qu'en effet il y avait été trop fort ? Le jeune quart vélane vint s'asseoir près de lui. Délicatement, il lui prit une main, tant pour découvrir son visage que pour simplement enlacer leurs doigts si le professeur le laissait faire. Il ne disait rien, souhaitant d'abord essayer de déterminer s'il avait été trop loin ou si le sensible faë était juste bousculé.

ft. Lysander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lysander Ivanov
Professeur
Race : Faë
Messages : 231
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 28/04/2017
Nom de l'avatar : Matthew Bell
DC : Morgan, Oksana, Pyrazelle
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 14:36
Le souffle irrégulier, les joues brûlantes et les mains moites. Lys avait le regard vitreux et ne savait plus comment calmer les battements de son cœur. Pourtant il savait qu'il lui restait que quelques millièmes de secondes avant que son cadet ne revienne avec sa chemise. Comment la situation avait-elle put lui échapper ainsi ? Il pouvait encore se remémorer avec certitude la chaleur étouffante qui se dégageait du corps de Melville. Il se laissa glisser le long du mur, contre dos il pouvait sentir ses ailes protester de ce traitement. Mais, actuellement Lysander n'avait que faire de ça. Cachant son visage dans ses genoux, il n'était pas prêt à affronter le regard ténébreux de son ami. Enfin, maintenant pouvait-il seulement l'appeler l'auror « ami » ? Le faë devait arrêter de se voiler la face et commencer à prendre ses dispositions en mains.

Il savait que le brun avait des sentiments plus qu'amicaux envers lui, et que maintenant Hugo avait refuser les siens.. Lys devait arrêter de croire dans cette chimère de voir un jour son couple avec Hugo se concrétiser. De plus, il ne pouvait pas taire ses nouvelles sensations qui naissaient au contact de Melville. D'autres personnes à sa place n'auraient pas forcément autant réfléchie et se seraient laisser porter par la situation. Mais Lys ne voulait pas faire souffrir Melville et égoïstement  il croyait la promesse que lui avait fait le plus jeune. Délicatement, il sentit quelqu'un lui prendre la main et le russe jeta à la dérobe un regard à l'auror qui venait de prendre place à côté de lui. « Merci » souffla Lysander tendrement en resserrant ses doigts avec ceux de son invité. Par ce mot, Lys voulait faire comprendre à l'autre qu'il remerciait ses sentiments envers lui, de sa patience et d'être toujours présent à ses côtés. Relevant la tête, il offrit un simple sourire timide.

 





Lysander
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Beauxbatons :: Beauxbatons : L'aile Elementarius :: Troisième & quatrième étages :: Appartement du professeur Ivanov-
Sauter vers: