RSS
RSS



 

 :: Le Commencement :: Recensement :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après le cours de sortilèges... [PV Yandros TGV/PASTA]

avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 0:06
Le court de sortilège était vraiment l'un des préférés de Sascha. Jusque là, il y avait le cours de Soin des Créatures Magiques qui avait titillé ses hormones de jeune mâle en quête d'amour. Entre le professeur Lysander et l'intervenant qui n'était autre que son sublime frère... Il avait totalement de quoi en avoir plein la vue durant toutes les heures de cours. Cependant... Maintenant, il y avait le professeur Halluin. Le vieux grincheux un peu spécial ? Oui. Et non. Depuis que Sascha avait croisé une version bien plus jeune de ce professeur, il hantait ses pensées. Depuis, il avait envie d'en savoir plus, il avait envie de connaître mieux ce professeur, de savoir si il avait rêvé ou s'il était vraiment capable de rajeunir et de vieillir à volonté.

Il avait même été chercher à la bibliothèques quelles pouvaient être les magies qui permettraient de tels changements physiques. Et entre la potion et l'option métamorphomage, il ne savait pas vraiment quelle solution était la vraie. Ce fut ainsi qu'il décida de se perfectionner en cours de sortilèges. Voilà plusieurs fois maintenant qu'il restait après les cours pour pouvoir discuter avec le professeur d'une partie ou d'une autre du cours, feignant parfois d'être plus idiot qu'il ne l'était réellement. Enfin soit ! Ce soir là n'allait pas louper. Et puis, les grandes vacances arrivant à grand pas, il n'allait pas rater la moindre occasion de rester après les cours. En plus, par pure chance, c'était le dernier de sa journée, il avait donc tout le temps qu'il pouvait prendre devant lui.

Prrrofesseurrrr Halluin ? L'interpela-t-il en s'approchant de lui alors qu'il ne restait qu'eux dans la salle de combat qui leur servait exceptionnellement de salle de cours. Puis-je vous demander de me rrremontrrrer le geste qu'il faut effectuer pour le sorrrtilège que nous avons vu aujourrrd'hui en courrrs s'il vous plaît ? Continua-t-il, un sourire qui disait plutôt "je ne vous ai pas assez maté pendant le cours" collé au visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 11:50
Yandros avait enfin fini sa journée de cours et rangeait les copies que les élèves lui avaient rendues. Le sujet concernait un des sortilèges qu'ils avaient étudié quelque temps auparavant et ses diverses utilisations. Il ne les corrigerait pas ce soir, tout ce qu'il voulait, c'était prendre un bain et se détendre chez lui, dans son superbe pyjama molletonné.

Il se faisait petit à petit à ses élèves et à sa tâche de professeur, mais il était toujours un peu nerveux. Et il cachait cela en prenant une apparence beaucoup plus vielle pour donner le change. Mais il en avait marre de porter se visage de vieux ... lui qui était tellement beau, il trouvait que c'était du gâchis ! Mais il ne pouvait pas nier la tranquillité que cette apparence lui octroyait avec ses élèves.

Une voix particulière à l'accent germanique l'interpella. Il la connaissait très bien, elle appartenait à un de ses élèves les plus ... euh ... comment dire ... intéressé ? Il leva le nez de ses copies et sourit gentiment à l'élève en question.

"Monsieur Dunkel-Grivois ... Je pense que je m'ennuierais sans vous..."

Son sourire se fit plus mutin qu'autre chose et il reprit sa baguette. Passant de l'autre côté du bureau. De sa démarche assurée il vint se placer à côté du beau jeune homme. Yandros le trouvait mignon tout plein et cet accent lui faisait beaucoup d'effet, si il n'était pas si jeune, le professeur l'aurait surement dragué sans retenue. Mais là, on parlait d'un de ses élèves et c'était mal de craquer sur lui... Très mal ...

"Le mouvement donc ? Est-ce moi qui explique mal ou est-ce vous qui avez des difficultés ? Je m'inquiète à vous voir aussi souvent. Comme vous êtes mes premiers élèves, n'hésitez pas à me le dire si mes cours ne sont pas adaptés."

Yandros remonta sa manche et montra lentement à Sascha le mouvement à effectuer avec sa baguette. Il le répéta plusieurs fois devant Sascha pour que ce dernier puisse bien l'enregistrer.

"Ensuite, si vous réalisez ce mouvement correctement et que vous l'associer à la formule, vous ne pouvez pas le rater !"

Le professeur recommença donc le mouvement et prononça haut et fort : "Locomotor" et une des chaise de la salle de combat se mit gentiment à léviter.

"Voulez-vous que je vous guide ? Pour réaliser le mouvement, j'entends ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 17:45
Sascha regardait le professeur parler comme s'il s'agissait du messie. Comme depuis maintenant deux heures, son regard inspectait le moindre détail de son visage. Des rides au coin de ses yeux, à celles de son front. La moindre marque de vieillesse passait sous son air scrutateur. Si c'était faux, c'était terriblement bien fait. Finalement, le professeur s'approcha. Sascha était toujours aussi attentif, enfin, un peu plus et il tendait la main pour aller toucher son visage. Avait-il rêvé lorsqu'il l'avait vu paraître si jeune et si beau ? En tout cas, c'était bien lui car il reconnaissait très bien son visage.

Vous êtes un trrrès trrrès bon prrrrofesseurrr, M'sieur Halluin. Dit-il finalement. J'ai juste envie... D'êtrrrre surr de moi... Et d'en savoirrr plus... Sur vos courrrrs, évidement... Continua-t-il en lui envoyant son plus beau sourire avant de se concentrer sur sa main. Ce prof avait même de très jolies mains... C'était dingue pour lui. Finalement, il prit sa propre baguette et tendit son poignet au professeur.  S'il vous plaît. Guidez-moi. Lança-t-il en plantant son regard insolent dans le sien. Rien qu'à l'idée que le professeur lui prenne la main, chaque parcelle de son corps était prit d'un long frisson.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 21:36
Ce gamin était décidément bien trop mignon pour le bien de Yandros. Ce sourire, ce regard et cet accent ... Ils allaient finir par avoir raison du pauvre professeur de Sortilège. Que risquait-il à lui faire des avances ? Son poste ? Sa carrière ? Juste pour pouvoir poser ses mains sur un de ses élèves ? C'était cher payé et inconvenant ... Il était l'exemple pour tous ses jeunes il se devait d'être parfait, comme toujours.

Il se racla un peu la gorge pour reprendre contenance et pria pour ne pas avoir changé de couleur de cheveux. Mais un léger éclat turquoise s'installa dans son regard alors qu'il repenser à ce qu'il souhaitait faire avec cet étudiant insistant.

"Vous permettez Monsieur Dunkel-Grivois ?"

Yandros se glissa derrière lui et prit délicatement son poignet dans sa main. Sa peau était douce et le parfum qu'exhalé le jeune homme allait vraiment faire chavirer le coeur du "vieux" professeur. Il glissa son pouce sur le poignet dans une caresse involontaire.

"Vous êtes prêt ? Enregistré bien le mouvement."

Le professeur se colla un peu plus contre Sascha et bougea lentement son bras ainsi que sa main pour lui montrer le mouvement parfait.

"Détendez-vous un peu plus ..."

Il recommença encore et encore puis fini par le lâcher. Prenant un peu de distance, heureusement que l'exercice avait pris toute la concentration du professeur, car sinon, il aurait eu du mal à ne pas coller son nez contre la peau du jeune homme pour s'imprégner de sa si bonne odeur.

" A vous ! Et avec la formule, s'il vous plait."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 0:39
Sentir le corps du vieillard derrière lui lui arracha un long frisson qui lui parcouru l'échine. Sa silhouette parfaite ne mentait pas, ce n'était pas le corps d'un homme d'âge mur qui se cachait là sous ses costumes très joliment taillés. Voilà l'indice qui lui permettait d'officiellement rattacher le visage de magnifique jeune homme à ce personnage. Il avala difficilement, se mordant la lèvre inférieure, lorsque le professeur lui prit la main et la lui fit bouger. Comment se concentrer et "se détendre" sur ce qu'il essayait de lui remontrer alors qu'il y avait une telle tension entre eux en cet instant ? Ce ne fut que lorsqu'il s'écarta finalement qu'il pu reprendre sa respiration, ne s'étant même pas rendu compte qu'il s'était alors mit en apnée. Cet homme dégageait quelque chose de vraiment spécial...

Et ce fut sans surprise que lorsque Sascha fit le petit mouvement en prononçant distinctement un petit Locomotor ! le bureau qui avait précédemment bougé se souleva derechef. Après tout, tout ça n'était que prétexte pour passer plus de temps avec Monsieur Halluin, finalement il assimilait toujours très vite ses cours. Et encore... Jusque là il n'avait pas encore goûté à cette décharge électrique qui le parcouru de la tête aux pieds. Il n'avait pas sentir la chaleur de son corps à une distance loin d'être raisonnable. Mais maintenant que c'était fait, comment pouvait-il s'en passer. Il se tourna vers le professeur et lui lança un grand sourire.

Vous voyez, j'ai rrréussi du prrremier coup, vous êtes vrrraiment un trrrès bon prrrofesseurrr, Monsieur Halluin. Lui dit-il de sa voix claire et enjouée. Pensez-vous avoir le temps de m'apprendre autre chose ? Lui demanda-t-il en s'approchant de lui un peu plus. Ou bien, est-ce que je peux vous demander des cours particuliers ? Vous savez, l'année prochaine je passerai mes BUSE, j'aurai besoin de vous pour m'aider à avoir mon diplôme. Lança-t-il à tout hasard, dans une pure impro.

Il fixait de nouveau le professeur. Devait-il lui en parler ? Et si c'était un secret ? Et s'il n'était pas sensé savoir ? Evidemment qu'il n'était pas sensé savoir... Et s'il faisait le niais ? Ouais, ça pouvait passer. En faisant le niais. Mais il était incapable de mentir... Mais il ne mentait pas après tout !

Monsieur Halluin... Parrrdonnez mon indiscrrrétion, mais l'autrrre soirrr j'ai crrru crrroiser votre petit frrrèrrre. Du moins, il vous rrressemblez beaucoup, mais semblait plus jeune que vous. Lui dit-il finalement, tentant d'aborder le sujet l'air de rien et de lui avouer à demi mot qu'il était au courant de sa petite transformation. Fascinant. Vraiment fascinant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 12:22
"Oui c'est très bien monsieur Dunkel-Grivois. Si vous vous entraînez un peu tout les soirs dans votre dortoir je suis sûr que vous excellerez."

Le professeur posa un regard de fierté sur son élève, effectivement, il se débrouillait parfaitement bien. Mais avec un enseignant tel que lui, ça ne pouvait qu'aller. Il se retient de lui ébouriffer les cheveux amicalement. Ce n'était pas convenable et enchaîna.

"Je sais que je suis un bon professeur, mais il me semble que vous vous débrouillez déjà très bien tout seul ... Je ne sais pas si cela serait correct que je vous donne des cours particuliers alors que vos camarades n'en n'ont pas. Je n'aime pas les injustices voyez-vous ? "

Yandros n'avait aucune raison, ni envie de faire cela, pourtant, le regarde du beau jeune homme le fit vite changer d'avis.

"Enfin ... Si vous insistez, je pourrais faire une annonce à la fin de mon prochain cours ..."

La conscience du jeune professeur le rappela à l'ordre : *Mais que'es-ce que tu fais mon vieux ? ... Tu crois que c'est le moment de penser avec ta bi%§# ? C'est une mauvaise idée ... ça va mal finir ...*

Mais ce dernier stoppa sa réflexion à la dernier remarque de Sascha. Il pensait avoir mal entendu, mais en fait non ...

"Pardon ?"

Il écarquilla un peu les yeux, réfléchissant à toute vitesse à ce qu'il pouvait dire.

"Je ... je n'ai pas de frère ... Vous avez dû vous tromper. Mais c'est gentil de me dire que je fais moins que mon âge."

Le mensonge avait été pour lui la chose la plus crédible à faire pour le moment, ou peut-être aurait-il dû jouer la comédie ? Ce n'était pas le moment de tergiverser, il fallait arrêter cette conversation au plus vite.

"Je pense que c'est tout pour ce soir, j'ai encore fort à faire."

Yandros rangeait frénétiquement ses affaires, il fallait qu'il rentre chez lui au plus vite. C'était donc ça que ce gamin avait derrière la tête ? Il l'avait démasqué et risquait de foutre en l'air tout les efforts qu'il avait fait pour se rendre crédible devant ses différentes classes. Il fallait qu'il étouffe cette rumeur avant même qu'elle sorte de l'oeuf.

"Monsieur Dunkel-Grivois ... Nous nous revoyons en fin de semaine ?"

Il avançait vers la porte voulant, tout en gardant son sérieux quitter au plus vite Sascha. Mais, ce que le professeur Halluin n'avait pas remarqué, c'est que ses cheveux avaient viré au bleu clair, signe de son inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 17:58
Ah, voilà que ça devenait intéressant. La réaction du professeur plaisait beaucoup au jeune homme. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il en fait beaucoup plus transparent que ce qu'il pensait. Et sa façon de fuir... Voilà qu'il semblait soudainement vulnérable, et incroyablement accessible. Sascha ne comptait pas le suivre, n'étant pas non plus un genre d'ado turbulent. Il aimait charrier mais se donnait toutefois des limites. Cependant... Il ne pu rater un détail quand-même assez important : la chevelure blonde du professeur était devenue très rapidement bleue comme un ciel clair. Voilà, il avait sa réponse, il venait de comprendre quel était le secret de ce finalement pas si vieux professeur. Son sac de livres sur le dos, la baguette enfournée dans la poche, il sautilla joyeusement vers lui.

Prrrofesseurrr Halluin attendez !  Il se mit à sa hauteur pour finalement se hisser sur la pointe des pieds pour pouvoir lui murmurer à l'oreille, posant une main sur le torse du professeur afin de ne pas tomber, un air mutin au visage. Si vous sorrrtez avec les cheveux aussi bleus... Il n'y a pas que moi qui serrra au courrrrant pourrr votrrre parrrticularrrité... Il descendit d'un étage et mima une fermeture éclaire sur sa bouche. Je ne dirrrai rrrien, ne vous en faites pas. Je n'ai pas envie de vous causer de soucis. Essaya-t-il de le rassurer avec un sourire sincère accompagnant ses paroles.

Un large sourire amusé fendait son visage en deux, lui donnant un air des plus espiègles. La tête penchée sur le côté, il l'étudiait toujours du regard. Le bleu lui allait bien, mais il n'était plus aussi royal qu'avec l'habituel blond.

Je peux rester avec vous, le temps que ça passe, si vous le souhaitez ? Lança-t-il avec un regard amusé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 20:30
Au contact de la main de son élève, son coeur eu un raté. Mais qui lui arrivait-il ? Pourquoi son corps et son esprit semblait se liguer contre lui ? Il ne pouvait pas être attiré par un de ses élèves, c'était interdit. Il risquait de se faire cataloguer en tant que vieux pervers si Sascha s'en rendait compte. Et il ne pouvait pas vois sa si belle carrière partir en fumée pour des pensées obscènes qu'il éprouver pour cet enfant.

La dernière phrase de son élève ainsi que son sourire le fit sortir de ses gonds, et la couleur bleue vira rapidement au rouge sanguin.

"Je ne suis pas malade Monsieur Dunkel-Grivois, ni en train de bander ... ça ne passera pas ! Est-ce donc pour cela que vous veniez à chaque fin de mes cours me poser des questions ? Vous étiez à la recherche d'un scoop pour vos amis ? Cela vous a amusé ? Je suis une bête de foire assez intéressante ? Vous voulez que je reste là le temps que vous alliez prévenir vos camarades et que je vous fasse une représentation de singe savant ?"

S'il avait pu, Yandros aurait frappé dans quelque chose. Il savait bien que ses crises de colère pouvaient être impressionnantes, mais il n'avait rien pu faire pour éviter celle-ci. Trop d'émotion contradictoire passait en lui : la peur, la honte, la colère, le désir, l'amour ...

Non, non, non, non, non ... L'amour ça n'était pas possible ! Il ferma les yeux quelques instants et s'adressa à Sascha d'une voix calme.

"Excusez-moi ... j'ai perdu mon sang-froid ..."

Yandros prit une grande inspiration pour essayer de se calmer. C'était sa faute à lui s'il avait relâché son attention et c'été fait surprendre par un de ses élèves alors il n'avait pas à lui crier dessus comme cela. Mais entre le fait de c'être fait découvert et ses sentiments bizarre qu'il commençait à ressentir pour ce gamin, il avait perdu le contrôle.

Il se passa une main sur le visage, se détendant jusqu'à retrouver sa couleur de cheveu blond et sa peau lisse d'homme de 24 ans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 21:20
Jamais. De toute sa vie. Il n'avait été contraint de faire face à un tel déferlement de colère. Sa mère avait toujours été dure, voir méchante osons le dire. Mais elle était toujours restée placide et froide, comme un glacier immuable. Jamais il n'avait été face à quelqu'un d'aussi... violent ? Il aurait vraiment pu être violent ? Il ne lui semblait pourtant pas. Le coeur battant, les yeux écarquillés et complètement mouillés, le souffle court, il était submergé par ses propres émotions. La peur. Il avait vraiment eu peur de lui. Mais il était par nature bien trop fier pour accepter d'être aussi faible devant ce professeur impétueux.

Ce fut seulement lorsque le professeur s'excusa qu'il pu de nouveau bouger. L'adrénaline pulsait toujours dans ses tempes, et ses yeux manquaient de déborder d'une minute à l'autre. Il fixait toujours le professeur, mais avec une certaine appréhension. Finalement, il se racla la gorge, comme pour reprendre contenance. Détournant le regard pour ne pas l'affronter, trop habitué à devoir subir et se tair, il prit la parole pour remettre les chose au clair. Quitte à être, comme d'habitude, trop honnête.

Je ne suis pas là pour me moquer de vous, ni pour avoir des trucs à raconter à d'autres personnes. Vous n'êtes pas malade ni rien, mais on aurait pu parler de tout et de rien le temps que vous repreniez vos esprits, je ne sais pas comment ça marche moi après tout. Après avoir déchargé ceci, il pu finalement surmonter son regard alors que ses cheveux reprenaient une jolie couleur blonde. Je suis là à vous emmerder parce que vous me plaisez beaucoup. Vous m'intéressez beaucoup. Et j'avais envie de passer du temps avec vous. C'est tout. Il se massait l'arrête du nez, bien conscient qu'il en avait beaucoup trop dit. Maintenant je vais retourner dans mon dortoir et je ne vous embêterai plus à la fin des cours, je vous le promet. Dit-il en s'approchant de lui pour atteindre la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Aoû - 11:41
Yandros se rendit compte qu'il était allé trop loin, encore une fois il avait perdu le contrôle et avait laissé sa colère l'emporter. Il s'en voulait déjà d'avoir fait subir ça à un gamin. Après tout, il n'avait pas honte de son don, mais il voulait juste éviter que tout le monde soit au courant, car cela pouvait devenir complexe, surtout en milieu scolaire. Il ne voulait juste pas que les élèves s'intéressent à lui pour cela, mais simplement pour ses cours.

Il se décala de sorte de bloquer la porte de sortie de la salle.

"Je m'excuse encore Sascha."

Pour la première fois, il venait d'utiliser le prénom du jeune homme, l'avait-il fait exprès ou cela était-il sorti de sa bouche involontairement ? Puis enchaîna en le tutoyant.

"Tu n'as rien fait de mal, c'est moi qui ai disjoncté. J'ai ... enfin mon don n'est pas facile à gérer dans le quotidien et j'aimerais que mes élèves n'en sache rien, pour ne pas les déconcentrer. Tu vois ? Je ne voulais pas crier si fort ... J'ai ... enfin pardon ... "

Le professeur ébouriffa gentiment les cheveux de son élève mettant ses bonnes moeurs au placard dans un coin de son cerveau. Il avait fait du mal à ce garçon, il pouvait le lire sur son visage, il n'avait eut aucune mauvaise intention envers lui et lui avait laissé sa paranoïa l'emportait. Il n'était pas comme cela d'habitude, mais son statut de nouveau professeur l'obligeait à être parfait dans son rôle et le fait d'être métamorphomage ne lui faisait pas gagner des points bien au contraire.

Il garda ensuite sa main posé dans les cheveux, si doux, de Sascha. Il avait envie de lui aspirer sa tristesse en dehors de lui, pour qu'il reprenne son petit sourire mutin qu'il avait quelques minutes auparavant. Les cheveux du professeur prirent une très légère teinte rosée pendant qu'il continuait à caresser la tête de Sascha pour le consoler.

"Tes questions ne me dérangent pas Sascha ... bien au contraire ... Je suis heureux de te faire partager ma passion pour les sortilèges..."

Il finit par enlever sa main et se racla la gorge mal à l'aise. Il avait l'impression que deux personnes luttaient à l'intérieur de lui pour prendre le dessus. Le professeur Halluin, très sérieux et correct, voulant seulement enseigner les sortilèges aux élèves de BeauxBatôns et Yandros, le jeune homme de 24 ans, qui avait envie, malgré les barrières de l'âge et des conventions sociales, en apprendre plus sur ce beau Sascha Dunkel-Grivois.

"... et cela ne me dérangerait pas de te donner des cours particuliers"

Yandros : 1 / Professeur Halluin : 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Aoû - 13:55
Lorsque le professeur se mit sur son chemin, et qu'il s'excusa, utilisant son prénom pour la première fois, Sascha leva les yeux vers lui, la bouche entre-ouverte. Ce dernier ne s'était pas attendu à une réaction si douce. Encore moins d'entendre son prénom, si délicieusement prononcé. Le beau et jeune monsieur Halluin était si adorable à se confondre en excuse ainsi. Et de se faire tutoyer, le plus jeune avait l'impression de parler à une connaissance plus qu'à un professeur. Tout était confus pour l'élève. Ses joues se rosèrent, puis prirent une couleur définitivement plus vive lorsqu'il senti la grande main du professeur sur sa tête. Un ou deux battements de coeur raté plus tard, il détourna les yeux en se mordant la lèvre inférieure. Ne sachant quoi dire, ni quoi faire, immobile sous la main de Yandros, Sascha succombait tout simplement à quelque chose qu'il avait connu une fois au paravent, mais jamais de cette façon.

Autrefois, c'était une photo qui le rendait bizarre, faisait battre son coeur beaucoup plus vite et lui nouait le ventre. Là, c'était une simple main sur sa tête, son prénom tout simplement prononcé. Lorsque finalement le professeur reprit sa main, Sascha la remplaça par sa main, touchant ses cheveux au même endroit. Puis ce qu'il entendit lorsque le professeur lui proposa des cours particuliers, ce n'était autre qu'une réponse positive à son envie de passer du temps ensemble. La traduction exacte que son cerveau en avait était : j'ai moi aussi envie de passer du temps avec toi. Et là, son visage s'éclaira. Il lui offrir un large sourire et tendit les bras, La seconde d'après, il s'était enroulé autour du professeur, l'enlaçant sans retenue et resta ainsi un instant avant de se reculer et de lui sourire une nouvelle fois.

C'est bon, tout va bien professeur. Lui dit-il comme pour le rassurer à son tour. Je compte sur vous pour les cours particuliers. Je suis vraiment très heureux de pouvoir encore plus passer de temps avec vous. Puis, il leva la main vers les cheveux rose pâle de Yandros. Ils sont maintenant rose, est-ce qu'il y a une signification pour chaque couleur ? On dirait un thermomètre émotionnel ! Rigola-t-il en jouant avec une de ses mèches rose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Aoû - 22:12
"Monsieur Dunkel-Grivois, je reste votre professeur. Un peu de tenue."

Yandros ne savait pas comment réagir à cet élan de tendresse venant du jeune homme. D'un côté il était content que ce dernier ne soit plus au bord des larmes, mais de là à lui faire un calin ... Mais le professeur ne put s'empêcher de lui caresser doucement le dos comme pour s'excuser une ultime fois. Son discours ne reflétait absolument pas ses gestes.

"Pour les cours particuliers, je vous propose de venir travailler une fois par semaine ici même. Nous réviserons les sorts que vous connaissez déjà et nous en travaillerons de nouveau. Je vous donnerais sûrement des devoirs en plus, mais si vous suivez mes conseils à la lettre, vous aurez vos examens avec les plus hautes notes de votre promotion."

Reprenant son rôle de professeur, il venait gentiment de faire remarquer à Sascha que les cours particulier seraient de vrai cours ou ils travailleraient sans relache. Si le jeune homme pensait que les sortilèges s'apprenaient en claquant des doigts, il serait vite déçu.

Il écarquilla légèrement les yeux à la mention de la couleur rose ... mais essaya de faire bonne figure.

"Je ... oui, mes sentiments sont reflétés par la couleur de mes yeux et de mes cheveux. C'est assez embarrassant et totalement inutile. "

Yandros se concentra pour faire réapparaître ses rides sur son visage et disparaître cette couleur rose de sa chevelure pour revenir à son blond d'origine. Il n'en revenait pas ... Cette couleur rose n'avait pas teinté ses cheveux depuis sa mésaventure d'il y a plusieurs années, entre ses mêmes murs. Il voyait cela comme une malédiction ... Pourquoi ne pouvait-il pas tomber amoureux de quelqu'un d'accessible ? C'était épuisant ...

Woh woh woh ... A quoi il venait de penser là ? Amoureux ... ? Non ... Pas possible ... vraiment pas possible ... il fallait qu'il se calme, qu'il se détende et tout serait revenue dans l'ordre demain. Il ne pouvait pas tomber amoureux d'un de ses élèves !

"Avez-vous d'autres questions Monsieur Dunkel-Grivois ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 17:19
Sascha n'écoutait pas. Il acquiescait toutefois, perché là haut sur son petit nuage. Intérieurement, c'était la fête une samba un rock acrobatique. Sa joie naturelle avait reprit le contrôle. Puis le professeur reprit son aspect de vieux ronchon. Ces transformations fascinaient l'élève. C'était si fluide, si subtil, que ça en semblait complètement normal et complètement fou à la fois.

Oui j'ai une question. Est ce que vous pourrez rester avec votre vrai visage lors de mes cours particuliers s'il vous plait monsieur Halluin ? Demanda-t-il en reculant.

Mais son mouvement avait du être empreint de bien trop d'entrain car s'emmêlant les jambes, il tomba à la renverse. Bim, ses fesses percutèrent le sol avec force dans un bruit sourd. Le jeune homme gémit de douleurs sous le choc. Il resta interdit un instant, hébété de ne pas avoir comprit comment est-ce qu'il avait pu en arriver là. Ma honte. Tomber ainsi comme un déchet devant son cher professeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 10:30
Affichant un air hautain, il répondit à son élève en suivant quelques-unes des rides qui habitaient son visage. Il était plutôt fier de son apparence de professeur qu'il s'était créée.

"Je vous fais peur ainsi ? Mais vu que vous êtes au courant ... autant que je ..."

Mais soudain son interlocuteur passa de debout devant lui à étalé par terre. Et le professeur Halluin ne put réprimer un cri de surprise.

"SASCHA ! Ca va ? Tu ne t'ai pas fait mal"

Il lui tendit une main secourable pour l'aider à se relever. Comment ce jeune maladroit avait pu faire son affaire, tomber ainsi, sans prévenir. Yandros avait eu une monté d'adrénaline sous l'effet de la surprise. Il aurait pu l'aider s'il n'avait pas été complètement déconcentré par le jeune homme, il avait sa baguette et un simple "Aresto Momentum" ou un "Accio coussin" aurait pu lui éviter de se faire mal.

Le metamorphomage n'était vraiment pas content de lui, il n'avait pas été, au moment donné, capable d'aider son élève. Il était indigne de confiance ... C'était ses sentiments pervers envers ce dernier qui l'avait déconcentré. L'amour n'était pas quelque chose de souhaitable quand on recherchait l'excellence dans sa discipline. Surtout quand cet amour était dirigé contre une personne mineur ... Tout en étant en pleine réflexion, il n'avait pas fait attention au fait qu'une fois son élève relevé il l'avait serré avec force contre lui.

"Ne refais plus jamais ça ..."

Yandros affiché un air totalement perdu, ses cheveux n'arrivant pas à se stabiliser sur une couleur donnée et affichant plusieurs d'entre elles en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 11:27
Waow... Erreur système. Le cerveau de Sascha ne répondait plus. Brain not found. Freeze complet de la matrice. La réaction de ce cher monsieur Halluin avait été vive. En aucun cas l'élève ne s'était attendu à ce que le professeur ait aussi peur.

Il avait eu jusque là l'habitude d'être moqué ou rabaissé. Surtout par sa mère qui ne demandait que la perfection de la part de son fils unique. Mais de là à effrayer son professeur... Et à se faire prendre dans les bras... Et ce n'était pas une petite étreinte non. Les bras de Yandros l'entouraient avec force, avec une sincérité désarmante.

Sascha releva les yeux, tout aussi perdu que son interlocuteur. Perdu car il ne savait pas comment réagir. Il ne pouvait pas sciemment lui promettre de ne pas recommencer car c'était le genre aventures qui lui arrivaient plusieurs fois par jours. Le coeur battant à tout rompre contre la poitrine de Yandros, il le regardait. Il était beau, même sous ses traits vieillis, avec les cheveux multicolores. Une petite ampoule s'alluma dans le cerveau du jeune. Ce prof était bien plus que ça, il s'inquiétait sincèrement pour lui et lui donnait le réconfort qu'il avait toujours simplement recherché.

Souriant un air attendri, il décida d'en profiter un instant. Laissant sa tête reposer contre le torse de Yandros, ses petites mains s'agrippaient à la robe de sorcier de l'adulte. Il resta un petit moment ainsi, murmurant un "merci" à la dérobée. Il ne savait pas si s'était à lui de se défaire des bras puissants qui l'entouraient, ou à l'homme de desserrer sa prise en premier. Il voulait tant profiter de cet élan de démonstration affective qu'il n'osait bouger.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 20:41
Yandros sentant que Sascha semblait détendu, fini par le lâcher terriblement mal à l'aise. S'il n'arrivait plus à contrôler ses pulsions avec ce jeune homme, cela risquait de poser des problèmes durant ses cours. Et si une rumeur se rependait quant à son penchant pour un certain élève de sa classe cela lui porterait préjudice autant à lui qu'au pauvre Sascha qui n'avait rien demandé.

"Est-ce que tu t'es fait mal ? Veux-tu aller à l'infirmerie ? Je peux t'y accompagner si tu ne te sens pas marcher ..."

Le professeur ne lâchait pas son élève des yeux, le scrutant pour savoir si ce dernier allait bien ou pas. Il posa à nouveau sa main dans les cheveux si doux du jeune homme et les ébouriffa légèrement pour détendre l'atmosphère qui été assez tendu entre eux deux.
En faisant ce geste, il sentit le doux parfum de Monsieur Dunkel-Grivois envahir ses narines et eut envie de s'en imprégner au maximum.

"Je m'excuse d'avoir été si ... enfin ... tactile ... C'était un réflexe. Je ... enfin ... je suis ton professeur, je ne suis pas sensé faire ça."

Il lui lança un petit sourire contrit, se demandant ce que son élève avait pu penser de son comportement. Il n'avait pas l'air de l'avoir mal pris, mais on ne savait jamais. Il finit par retirer sa main des cheveux de son vis-à-vis et lui sourit de manière plus franche.

"Donc ... pour en revenir à nos affaires on commence les cours particulier demain ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sascha Dunkel-Grivois
Famille Obéron
Messages : 66
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 17
Nom de l'avatar : Aquamarintheone
DC : Melville Grivois
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 12:17
N-Non, merci. Je suis désolé. Tout va bien. Dit-il, se mordillant la lèvre un peu nerveusement, toujours un peu confus de tant de sollicitude.

Lorsque le professeur reposa sa main dans sa chevelure verdâtre, il tendit la tête presque malgré lui, pressant un peu plus le contacte. Il n'avait pas envie que ses petites attentions ne s'arrêtent. Il était un peu comme un chat cherchant la caresse, ronronnant de plaisir au simple contact de la main sur son pelage. En cet instant, il était si vulnérable face au professeur. C'était une sensation qui lui tordait le ventre. L'odeur de Monsieur Halluin lui manquait. Il avait pu la sentir, l'étudier du bout du nez, l'apprécier, s'en délecter finalement, alors que son nez était enfoui contre son torse large. S'il le pouvait, il y replongerait avec plaisir, se fichant royalement de leur statut respectif. Ce fut la raison pour laquelle Sascha s'ébouriffa en entendant le professeur s'excuser pour cela.

Monsieur Halluin, je refuse vos excuses. Vous n'avez pas à vous excuser pour quelque chose que j'ai apprécié. Lui lança-t-il alors que l'adulte reprenait sa main, laissant une sorte de vide à son élève. Bien sûr, ce sera avec plaisir.

Il trépigna un instant. Le jeune n'avait pas envie de partir, mais le repas allait bientôt sonner. Passer du temps avec lui avait aujourd'hui été beaucoup plus agréable que d'habitude. Peut-être parce que l'entrevue de ce jour là avait prit une tournure bien différente que les autres. Peut-être parce qu'un courant électrique semblait les relier, et les attirer l'un l'autre. C'était comme s'il y avait un aimant, une fusion, une alchimie, qui parlait malgré eux. En tout cas, ça ne déplaisait pas du tout au jeune homme. Après tout, l'adulte n'avait que 7 ans de plus que lui, et il n'était qu'à un an de la majorité. Quel mal y avait-il, autre que le risque d'être privilégié ? Et ça, il n'en avait pas besoin le moins du monde, il l'avait déjà prouvé depuis son arrivée il y a deux ans. Alors à quoi bon résister ?

Et bien... A demain, Monsieur Halluin. dit-il en lui souriant avant de se diriger de nouveau vers la porte afin d'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yandros Halluin
Professeur
Messages : 45
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 23/08/2017
Nom de l'avatar : Emil Andersson
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 20:17
Le professeur parut étonné quand le jeune homme lui dit qu'il avait apprécié sont étreinte. Il pouvait comprendre qu'on pouvait apprécier d'être rassuré par un adulte, mais enfin, c'était bizarre, non, de dire que l'on avait apprécié ? Yandros tournait et retournait cette question dans sa tête pour voir ce qu'il pouvait en sortir. Mais à part s'enfoncer un peu plus dans des questions de plus en plus débile et déplacée tel que 'A-t-il apprécié ... comme on apprécie le câlin d'un autre homme ou bien plus ?' Lui, il aimait les câlins des autres hommes, mais il était gay ... combien y avait-il de chance que son élève le soit aussi ? Et puis qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire que son élève soit gay ? Ce n'est pas comme s'il voulait coucher avec lui non ? Hein ? Non ...

"Tu as peut-être apprécié, mais étant ton professeur, je me dois de bien me tenir en ta présence. Comme devant n'importe quel élève d'ailleurs."

Yandros s'éloigna d'un pas pour mettre un peu plus de distance entre eux deux. En effet, il ne savait pas s'il allait pouvoir se retenir de toucher à nouveau le beau jeune homme avec lequel il discutait. Son cerveau lui disait de fuir au plus vite, alors que ses sentiments souhaitaient au contraire que ses mains parcours d'autre partie du corps de son élève. Ses cheveux prirent une teinte pourpre, de même que ses yeux et que ses joues se colorèrent en un léger rouge. Il devait ressembler à un adolescent ... lui le grand professeur de Sortilège. Il n'en revenait pas de se faire mettre à genoux par la bouille d'un gamin comme Sascha.

Il essaya encore une fois de se reprendre et enchaîna :

"Fais attention à toi et à demain Sascha."

Yandros lui lança un dernier sourire et alla récupérer ses affaires sur son bureau. Il retourna à la porte pour la fermer une fois que Sascha fut sortit et regarda son élève s'éloigner dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Le Commencement :: Recensement :: Rps terminés-
Sauter vers: