RSS
RSS



 

 :: Paris :: Rue Blanc :: L'Ecarlate Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gis-elle et Olé-k ♥ TGV

avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 148
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Oct - 23:08

Gis-elle
Feat. le derche
Beau jour, mauvais jour, Oleksander n'en avait franchement rien à cirer; et le monde alentour ne pouvait que lui donner raison : depuis septembre, le druide était un grand garçon ! Après avoir embrassé sa mamounette et lui avoir promis de bien regarder de chaque côté avant de traverser la route, le brun vagabonda de part en part de la ville, descendant dans les abîmes de la débauche; depuis le quai de Malaquais jusqu'à la rue Blanc.

Et, puisqu'il y était, autant faire quelques emplettes. Il avait relevé ses cheveux comme le beau gosse qu'il avait toujours su qu'il était et léché littéralement toutes les vitrines devant lesquelles il était passé.
Soudainement, le jeune Romanov s'arrêta devant une boutique qu'il ne connaissait que trop bien. Gros bouquets de fleurs fabriqués à base de grains de litière recyclés, couronnes de pansements usagés et de shots à la terre; on ne pouvait pas s'y méprendre lorsque l'on reconnaissait même de loin l'écarlate.

Mieux que les sandwichs au lait de quinoa (et dire que c'est dur de traiter du quinoa), la plus belle viande au tofu soyeux se tenait rien que pour lui sous ses petits yeux. L'ukrainien n'avait aucune idée de qui cette prune pouvait être, ou encore pourquoi elle lui faisait étrangement penser à un éléphant dans un magasin de porcelaine; mais il était certain qu'il allait vite le découvrir. Sans moins se presser, il entra.

« Eh, tu serais pas Dumbo par hasard ? » Demanda-t-il à la jeune femme - tu vois Oks, ça, c'est la puberté. « Car tes oreilles sont parfaites pour entendre la mélodie de mon coeur. »
©️ FRIMELDA



Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gisèle Von Rosen-Alsina
Personnage d'essai
Messages : 13
Baguettes en sucre : 1
Date d'inscription : 16/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Oct - 23:35


J'ai bien envie de croquer ta fraise !


Baillant sans aucune retenu et se grattant la fesse gauche sous le regard choqué d'une vielle dame avec son caniche moche, Gigi lui fit son plus beau sourire arrogant. « Et ouais mamie, t'as jamais vu de bombasse aussi tôt le matin ?! » s'exclama Gisèle en papillonnant des yeux comme la meuf la plus chaude de la région. A peine le matin et elle avait déjà la Garonne en crue. Et c'est avec un petit clin d'oeil qu'elle raccompagna le vieux débris jusqu'à la sortie du magasin des fumeurs de bambou. Dans l'arrière pièce, elle pouvait entendre sa tante criait de sa voix perchée: « T'inquiètes tatie, c'était juste un client qui c'est trompé de magasin. » mentit sans vergogne l'étrangère. Elle s'affala avec la grâce d'une pute après un gang-bang sur la seule chaise disponible du magasin qui sentait le champignon. Putain ! Elle allait avoir le cul qui allait schlinguer le champi. Génial ! Maintenant qui allait vouloir croquer dedans ? Fermant les yeux, la métisse se laissa sombrer dans un état post somatique d'une ivrogne qui n'avait pas totalement décuvée. Elle ne fit pas attention au client (plutôt au fou, franchement qui viendrait dans ce magasin ?) qui venait de pénétrer dans l'antre des Veggie de Paris. Se retenant de lui sauter à la gorge pour lui arracher la jugulaire et lui faire bouffer ses couilles par le cul. Gigi releva la tête dans un mouvement de cheveux digne des plus grandes pubs de shampoings pour connasse. « Vous avez besoin de renseignement ? » marmonna Gisèle avec son sourire étincellent cachant sa mauvaise humeur. Clignant plusieurs fois les yeux, et mettant son hallucination sur le compte de l'alcool. Elle crut voir un chewing-gum goût fraise devant elle. AAAAH. Non. Juste un adolescent qui sentait l’innocent. Ouais, c'était un peu un super don qu'elle avait réussi à développer quand elle recherchait ses coups d'un soir. Mais le meilleur pour elle, ce fut quand elle entendit la technique de drague de son cadet, elle partit dans un éclata de rire qui devait plus ressembler à un étouffement causait par une pipe que par une blague. «  Ahah, tu es un rigolo toi ! » ria la Von-Rosen. «  Et toi tu ne serait pas Winnie L'Ourson car j'ai du miel pour toi. » et le tout avec un magnifique clin d'oeil made-in Gisèle. Elle avait toujours eu envie de tester la mode des couguars et ce jeunot était parfait ! Bien qu'elle ne se faisait pas d'espoir sur la taille de sa trompe.
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Paris :: Rue Blanc :: L'Ecarlate-
Sauter vers: