RSS
RSS



 

 :: Le Commencement :: Les prédéfinis :: Tutelle ministérielle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wild attack !

avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 21:03




Siren Séraphine Lovecraft
Finding friends with the same mental disaster...
Priceless !




Sorcière + 22 ans + Laura Gilbert
Sisi (l'impératrice) était une américaine arrivée en France quelques années plus tôt. Elle avait fini ses études à Beauxbatons, avait rejoint la petite société des tatoueurs sur Paris et entreprit des études au département de la coopération magique internationale - qui lui permettait de revoir sa famille de temps à autre.
Elle habitait un coquet (ça veut dire petit) appartement avec un gentil garçon - un peu con, mais gentil hein - qui lui aussi avait un travail, à défaut d'avoir une ambition professionnelle. Ce n'était pas le plus parfait des appartements, mais pour l'étudiante, c'était bien suffisant : elle avait déjà la chance de faire ses études en France (la formation française, c'est quand même la plus mieux, surtout dans l'étude de sa langue).
Pour l'instant, S n'avait pas trouvé l'amour; il fallait dire qu'elle n'avait pas trop commencé à le chercher. Lorsqu'elle avait essayé, elle s'était heurtée à des murs, des portes fermées (et par Merlin ça fait mal, une porte dans le coude) et cela avait eu pour effet de la refroidir un peu. Pourquoi les lesbiennes passaient-elles leur temps à se faire offrir des verres par des garçons ? Ce n'était pas faute d'avoir essayé de leur faire peur; elle avait fini par se dire que les français devaient simplement être chauds du cul.
En traînant avec elle, c'est le genre de mots que l'on a tendance à entendre régulièrement. Et si ça ne plait pas, c'est bien dommage... Elle s'en fiche. Sauf au ministère, où son jargon reste "acceptable", elle jure comme un camionneur du fond de Dunkerque.
Oui, les clichés français, elle aime bien. Cela la réconforte, l'amuse : "il n'y a pas que les américains qui peuvent être vrais" dirait son père flic, un donut à la main, une bière dans l'autre. Siren a été élevé par son père, elle n'a jamais cru manquer de quelque chose, et elle s'en fiche de ce que les autres peuvent dire : non, être élevé par un garçon ne l'a pas rendue plus masculine qu'autre chose. Non, elle n'aime pas forcément les paillettes et les barbies... Qu'on la lâche. C'est sûrement une féministe, mais les mots n'ont pas d'importance pour elle, encore moins les étiquettes.
Piss off, haters. 0/


Man-Shik
coloc en cloc
Shit (petit surnom) est son roomie. Et pour une roomie, Siren est plutôt particulière. Déjà, elle n'a ni le sens de la propriété ni celui de la pudicité. Elle se douche la porte ouverte, mange la bouche ouverte; bref, c'est l'éclate. Les deux se supportent et s'amusent; ouvertement. Et décidément, ils ne sont pas près de se séparer, l'une est fauchée, l'autre sans dignité !


Miss Myk
squatteuse du third cycle
Cette meuf est une tueuse. Plus fourrée chez eux que véritablement chez elle, elle prend un malin plaisir à occuper Shit (ce dont Siren ne se plaint pas) et à lui libérer ses journées; au fond, cette go, c'est un peu sa nounou. Elle ne veut d'ailleurs pas savoir si les deux sont frères et soeurs, ou juste amis; ils sont suffisamment glauques comme ça (et puis, on est dans le Nord, don't judge though it's hard). Le pire, c'est qu'elle a l'air de posséder un cerveau; mais alors, qu'est-ce qu'elle fait là ?


code black pumpkin
avatar SWAN, icon twisted lips



Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Le Commencement :: Les prédéfinis :: Tutelle ministérielle-
Sauter vers: