RSS
RSS



 

 :: Le Commencement :: Recensement :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TGV] Le quotidien des Roumains.

avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 21:56
Deux heures. Que faisait-il éveillé à cette heure-ci ? C'était une question qui se posait de plus en plus ces derniers temps, et pourtant le jeune garçon n'arrivait à en trouver la réponse. Sérieusement, deux heures du matin ? Lui qui avais toujours eu un sommeil de marmotte. Bon, allez. Oleksander se retourna dans son lit, persuadé que cet état n'était que passager.

Trois heures. Toujours pas ? Et pourtant, il n'avait aucune raison d'être stressé. Ou plutôt, plein : c'était justement ça qui l'endormait d'habitude, si bien qu'il ne voulait plus sortir du lit le matin - même si tout compte fait, la grasse mat' de l'étudiant ne dépassait jamais les huit heures du matin. Ok, c'était une personne matinale... Mais ce n'était pas une chauve-souris non plus ! Il se promit d'embrasser Lou sur les deux joues plus tard et de ne jamais laisser sa petite-soeur se marier tandis qu'il s'allongea sur le dos.

Quatre heures. A partir de quelle heure pouvait-il se lever ? Techniquement, il l'était déjà. Le Merlinois enfila ses plus beaux chaussons lapinous envoyés tout spécialement par maman d'amour (TIENS OLEK J'AI TROUVE CA DANS LA DECHARGE C'EST TA TAILLE, ON RECYCLE) dans une chouette beuglante. Il descendit dans la salle commune et attendit une heure, faisant mumuse avec sa baguette en chocolat avant de la dévorer d'un coup.

Cinq heures. Cela commençait être une heure décente pour se préparer. Aussi, le Roumanov-Rousseau se vêtit simplement, après tout c'était une journée de cours, un uniforme suffisait amplement. De plus, ils étaient enfin au printemps; s'il avait de la chance, il verrait peut-être une petite culotte poper de derrière un buisson - il était tellement mignon que s'il ne se les prenait pas toutes à la figure, il était déjà content. Le garçon traîna un peu, partit faire une petite toilette et partit vers le réfectoire, en quête d'un bon repas.

Six heures. Le service avait déjà commencé depuis un petit moment que déjà, les étudiants commençaient à arriver de toute part. Le garçon fut vite rejoint par d'autres Merlinois - pour être franc, c'était surtout des Merlinoises - qui avaient aperçus sa nouvelle couleur de cheveux. Etaient-ils venus pour se moquer ? Naaaaaan. Pour toucher ses biceps, bien sûr, comme elles faisaient toutes (en plus d'être modeste, Olek n'était pas du tout arrogant).

Sept heures. Le cinquième année avait la bouche pleine de carottes farcies (meilleur déj au monde) lorsque l'heure du courrier arriva. Il prévoyait déjà de se remplir un petit sac de collation à dévorer plus tard tandis qu'il interpella une rouquine peu farouche (même si elle avait tout intérêt à l'être).

« MACHIN ! Courrier time ! » Annonça-t-il en jetant aux bras de la fillette tout un tas de colis et de lettres en tout genre tandis qu'il l'invitait à s'asseoir avec elle - c'était à celui qui aurait le plus de beuglantes. Un sourire aux lèvres, Olek commença à ouvrir les siennes, dans l'abstraction totale de ses camarades de classe. « Bruh. Je crois bien que j'ai gagné ! » Mais évidemment, il n'aurait jamais pu réussir sans l'intervention de Mme Moisissure et M. Moquette qui s'amusaient à dégueulasser la maison lorsqu'il avait l'ordre de la ranger. « Une très belle journée qui commence, n'est-ce pas ? » Olek ricana et s'essuya la bouche avec son nouveau cadeau - des mouchoirs de la part de papa : si tu n'en pleures pas, tu en baves.


Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 73
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 18:22
Cinq heure du matin. Les yeux grand ouvert, Oksana se releva rapidement et s'étira. Elle avait toujours été du matin. Elle était en horreur de la grasse matinée. Le monde appartenait à ceux qui se levaient tôt. Et, elle était en accord avec ce proverbe moldu. Elle enfila rapidement son uniforme scolaire. Sans faire de bruit, elle partit dans la salle d'eau pour se débarbouiller le visage et remettre ses cheveux en place.

Bon. Une nouvelle bataille venait de se dérouler dans sa chevelure. Son regard intercepta les ciseaux. Ce qu'elle mourrait d'envie de les prendre et de couper ses mèches un peu trop rebelles à son goût.  Mais, la rousse n'était pas encore prête à mourir de la main d'une maman ukrainienne druide et pas très contente.

L'eau froide, rencontra l'épiderme brûlant de la Druide, créant un savant mélange. Ses yeux rouges et bouffies lui paraissaient alors moins gonflés. Elle retient un bâillement de fatigue, elle aura dû se coucher beaucoup plus tôt hier soir. Mais, il fallait avouer que son livre sur les Créatures magiques était passionnant. Une fois sortit de la sale d'eau, elle s'avança à pas de sourie vers son lit. Elle attrapa sa vieille peluche de chat, toute déformée et dont le poil fut autrefois brillant et la cacha sous son oreiller à côté de sa précieuse photo.  

Tranquillement, elle attrapa son livre posait sur sa table de nuit. Et commença sa lecture, elle avait une heure à tuer avant de descendre pour prendre son petit-déjeuner. Un ronflement peu élégant d'une de ses camarades, lui arracha un discret ricanement. La rousse attrapa sa baguette avec un sort, elle fit apparaître l'heure : 6h30. Parfait. Elle reposa son livre, enfila rapidement ses chaussures. Et partit en direction du réfectoire.

Pendant son trajet, elle croisa peu de personnes. En même temps, qui aimerait se lever à cinq heure du matin et partir déjeuner à six ? Personne. Si. Elle. Souvent son frère la comparait à un coq. Si, elle était un coq alors lui était un dindon. Voilà. Bon, en vrai elle était pas très fière de son raisonnement.

Elle se dirigea vers la table de la famille de Titania. La rousse adorait sa famille, vraiment. Elle n'avait pas de préférence quand elle est venue à Beauxbâtons à sa première année. Le destin avait voulu qu'elle soit chez Titania, elle était chez Titania. Heureusement, que celui-ci n'avait pas fait une botte de foin, sinon, elle aura pu finir dans la maison de fraisie.

Un café plus tard et quelques tartines de fraise (un génocide de Olek venait d'être commit, Muhaaaha). Un tourbillon de chouettes, d'hiboux venaient d'arriver dans la salle. Au loin, elle aperçu la tronche si caractéristique de son frère, recevoir du courrier. Bwa ! Il venait de se baver dessus. Mais qu'avait-elle méritée pour avoir un Olek le cochon ?  Façon, ce n'est qu'injustice !

Plouf !

Que venait-elle de dire déjà ? Injustice ! Son courrier venait d’atterrir dans sa tasse et des malheureuses gouttes venaient d'éclabousser son chemisier blanc. Bon. Une veine battait violemment contre sa tempe. Déjà, qu'elle n'avait pas dirigé sa retenue à cause de l'autre idiot de fraise qui faisait son fanfaron. Alors, avec ça en plus ! Elle attrapa son courrier, une lettre de son père et un petit recueil sur les fleurs. Oksana eut un sourire tendre sur les lèvres. Son père la connaissait tellement bien. Elle releva brutalement la tête, surprise et interloquait de ne pas recevoir de lettre ou de beuglante de sa mère. «  Olek ! Tu as reçu du courrier de maman- » Le fin de sa phrase fut mangé par l'arriver de la beuglante.

«  Oleksander Octave Romanov-Rousseau,Oksana Illiade Gabrielle Romanov-Rousseau ! »

Nom d'un géranium unijambiste, baveux ! 




TragicLove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 19:08
« DESHONNEUR ! TRAHISON ! » Criait la mère dans chacune des beuglantes. « Fils de pute » rajouta le sournois père des deux enfants. « COMMENT OSES-TU ?! LE SANG DE TES MOOORTS ! » Olek écouta sans vraiment le comprendre le flot d'insultes déversé par leur ukrainienne de mère. Il devait avouer que c'était bien joué de la part de leur père, sympa papa ! « Et les gosses, sinon ? » Rappela M. Rousseau.

Papa, t'es vraiment pas cool chuchota le druide. Il ne pouvait pas voir son visage, mais il ne se doutait pas qu'un grand sourire étirait son visage de personne malsaine. Damn it, daaaad ! Il sentait sa mère se tourner vers eux et les foudroyer du regard. Elle s'en fichait de la beuglante, elle allait quand même les tuer !

Les Roumanov-Rousseau avaient de quoi trembler. Et si Olek n'était pas le grand caïd que tout le monde connaissait - et s'il n'avait pas déjà reçu une réplique de cette lettre 2863902785 fois - il aurait sûrement flippé sa race de druide. Il sentait un première année avoir peur pour eux. Ahah, ce qu'il était mignon.

Bon, il commençait à s'ennuyer. « Dis-moi Oks, tu préf- » commença le garçon. « SOUILLOOOON ! » « Tu préfères confiture ou chocolat sur ta tartine ? » Puis, en enfournant la sienne dans sa bouche « Moi, je fais toujours les deux ! »


Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 73
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 17:33

L'a magnifique voix de la Maman Romanov-Rousseau raisonna comme un chant d'un rossignol. Réveillant le plus endormis des élèves, faisant frémir les personnes présentes dans le réfectoire tout en faisant trembler la bâtisse de Beauxbâtons. Le tout ponctuer par l’intervention de Papa Romanov-Rousseau. Le plaisir auditifs à l'état pur.

Bien, que la druide était habituée par les éclats de voix de sa mère et l'impassibilité de son père. Oksie était à chaque fois aussi surprise de la force vocale et des injures de Maman. Elle traversa le réfectoire et s'installa à la table de son frère à la place d'un première année qui s'était enfuit de la salle. Pauvre chou. Il devait pas être habituer à autant de violence. Pendant que son frère lui faisait la conversation pour savoir sa tartine préférée, la voix aigu continua à diffuser sa colère. « ENFANTS INGRATS ! J'AURAIS DU VOUS DONNER À MAMIE HYACINTHE OU VOUS JETEZ DANS LE LAC !  » « J'aime bien avec de la confiture.   » déclara calmement Oksana en prenant le pot de confiture à la fraise. De toute façon, elle n'était plus choquée par les propos de leur mère. L'habitude peut-être?  « ÉGOÏSTES ! »«  Sinon, tu as passé une bonne nuit ? » Demanda Oksie en croquant dans sa tartine. Ils avaient encore pour 20 minutes d’engueulades.
#iwhae pour epicode




TragicLove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 14:42
« Jambonneaux de mes deux » Murmurait le père derrière la mère qui hurlait le même genre d'insanité - sauf qu'elle, n'avait rien d'amusant ou d'amusé. Seul le père semblait prendre son pied à tourner en ridicule les remontrances de cette dernière. Il fallait dire que c'était le seul à écouter, les deux Roumanov n'en avait réellement plus grand chose à faire, à part des tartines...

Ouais, des tartines. L'ukrainien finit d'avaler sa bouchée, se refaisant une nouvelle, aux épinards cette fois-ci (vous voyez tous les plats étranges que vous pensez que personne n'osera les toucher ? C'était avant Olek, le kéké). « J'ai pensé à toi » rétorqua-t-il suite à sa question. « J'ai rêvé que tes parents biologiques venaient te chercher, c'était génial » Le garçon regarda le plafond, des étoiles dans les yeux. « La meilleure nuit de toute ma vie » Termina-t-il avec un sourire, avant de gratifier sa petite soeur d'un coup de coude et de lui ébouriffer les cheveux comme c'était leur tradition.
«Et toi, comment t'as passé la nuit ? » Il ignora la lettre qui se consumait à côté de lui tandis qu'il en ouvrait une autre. Ah, c'est vrai, il avait oublié de ne pas nourrir la moquette après minuit... Le balai était à nouveau en miettes ? Oksana allait devoir dormir dehors ? Ah non, ça il l'avait rêvé... Quel dommage, il aurait tellement aimé !


Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 73
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 19:17

Derrière le flot de parole de la mère Romanov, on pouvait entendre la voix douce du père tournant en dérision les mots et jouant sur leur signification. Oksana jeta un rapide coup d’œil sur chaque table, les élèves commençaient à vaquer à leur occupation ne se préoccupant plus de la lettre recrachant les phrases venimeuses.

Son regard clair se reposa sur la fraise. Elle aurait mieux fait de ne pas le faire. Quelle idée d'associer une biscotte avec des épinards ? Ont ils demandaient à finir ainsi ? Non, elle ne croyait pas. Son frère, était un composte à lui tout seul. Pourquoi on donnait les restes à Olek ? Pour cette même et unique raison. Bien, que plus jeune bébé Oksie croyait que le cochon et Olek faisaient parti de la même famille. Le visage de la rousse fut déformée par le dégoût en voyant la tartine franchir la bouche de l'autre.

Le geste d'Olek était un crime pour la cuisine, l'humanité et surtout, surtout pour ses pauvres yeux ! Elle reposa sa tartine, et prit à la place son verre pour boire et noyer l'horreur de la scène qui venait de se produire. Ok's écouta sans grande motivation son frère, ô joie, il avait rêvé d'elle et de ses "parents biologiques". Elle faillit s'étouffer à cause du coup de coude et fut aveuglé par sa touffe de cheveux secouer par une brute. «Je vois que la tienne fut ponctuer par de faux espoirs. Alors, que nous savons tout les deux que tu n'es que la marque repère des Romanov-Rousseau. Ma nuit, fut excellente, surtout sans qu'on rêve de ne plus t'avoir sur le dos. »déclara Oksana avec un demi-sourire et elle avala d'une traite son jus.
#iwhae pour epicode




TragicLove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 20:39
QUESTION ? Oui sergent. ALLEZ-Y ! J'ai l'impression que vous racontez que de la MERDE sergent se répétait intérieurement Oleksander face à sa petite soeur aux neurones dégénérés. Des fois il se sentait mal à se moquer d'elle tout le temps... Bah oui, c'est pas bien de taper sur les handicapés. Mais sa non-répartie et son regard condescendant lui faisait à chaque fois comprendre qu'elle n'avait aucun problème mental, si ce n'était celui d'être incroyablement conne.

Ah oui, il ne devait pas oublier de prendre ses pilules. Sans plus de cérémonie, le druide dévora une boîte de tic tac. Sous ses allures d'hyperglycémique, le jeune homme se sentait comme un vrai rebelle, un bad boy. Il fit un clin d'oeil à une fille et il aurait juré qu'il l'avait vu tomber par terre.

Le Merlinois enfonça la tête de sa soeur dans le bol de purée non loin - de la purée au petit déjeuner, qui pouvait bien manger ç... Ah oui, lui - en souvenir du bon vieux temps. Tu te rappelles la fois où je t'ai fait bouffer de la terre, ahah. « Tu parles trop » répondit-il simplement en se resservant de n'importe quoi qui lui passait sous la main. D'un geste nonchalant de sa baguette, il brûla les autres lettres; après tout il n'avait plus le temps pour ces sottises; c'était un grand garçon maintenant. « Je vais aller me chercher un rab de radis à la table d'en face, tu penses pouvoir contenir tes hormones suffisamment longtemps ? » Olek n'avait plus parlé comme cela à la plus jeune des Roumanov depuis... Depuis un moment en fait. Sa maman l'interdisait solennellement d'être un crétin arrogant - c'était le seul trait de personnalité de la rousse, aussi avait-il conclu qu'il ferait bien de lui laisser.

Il se souvenait des bons vieux temps où Man et lui draguaient les filles et repoussaient les garçons qui s'approchaient d'elle - même s'il n'y avait pas vraiment foule. C'était le bon temps... Jusqu'à ce qu'il ne tente de mettre sa langue dans sa bouche, son torse contre sa tête, son entre-jambe contre ses fesses. Si le garçon avait appris une chose à l'école, c'était qu'il n'y avait pas toujours de leçons à retenir de ses aventures : des fois, il fallait juste admettre que la vie était moche, pas fraîche.

Sans cogiter d'avantage, l'élève se leva, emportant avec lui le plateau vide de sa famille.


Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 73
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 21:01

Quand elle allait reprendre la parole, elle sentit sa tête basculer en avant et rencontrer une substance chaude et moelleuse. De la purée. Elle retient un cri de rage et de faire bouffer cette foutue purée à son stupide de frère ! Et encore il osait dire qu'elle parlait trop ! Alors que c'est cette imbécile de première qui avait commencer cette conversation. Son frère devait-être soit bipolaire soit complètement idiot. La rousse se releva avec la moitié du visage manger par la dite purée de malheur. Et jeta un regard à noir à ceux qui oser se moquer d'elle.

Crétin. Imbécile. Idiot. Fraise. Sans cervelle. Pas mature.

Elle aurait passer la journée entière à insulter son stupide et malheureusement frère. Comment pouvait-ils venir de la même famille ? Un mystère. La druide le vit se lever et partir rechercher de la nourriture. Un véritable estomac sur place. On disait que l'estomac était le second cerveau, et bien pour Olek c'était définitivement son seul cerveau. Plus jeune, Oksie avait vérifier si son frère avait un semblant intelligence. Rien. Nada. Le vide total. Parfois, elle se demandait comment il avait fait pour atterrir chez Merlin. Un coup de chance. Alors que pour elle, cette chance semblait la fuir.

«  Tu penses à éviter de sauter sur n'importe quelle fille, en manque d'affection. Tu sais bien, que maman aimerait éviter d'être grand-mère. » déclara tranquillement Oksana en se jettant un sort de propreté et en recommençant de manger sa tartine de à la confiture de fraise ! Mouhaa, une fraise de moins sur Terre.
#iwhae pour epicode




TragicLove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 138
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 14:04
« Ahah Mélanie, tu es vraiment la plus drôle tu sais ? » Déclara Olek en embrassant la dénommée sur la joue. « Dommage que tu sois si moche » termina-t-il en faisant semblant de partir avant de l'attraper par le cou pour la papouiller jusqu'à la mort. Le druide secoua ensuite les cheveux de son amie avant de lui emprunter le bol de radis... Et de jus de citrouille, les deux allaient tellement bien ensemble.

Le garçon revint ensuite se positionner à côté de sa soeur, un grand sourire aux lèvres. Il lui servit même sans son consentement un verre de jus de citrouille, avec un radis en guise de saucisse cocktail. N'était-il pas merveilleux ? Le meilleur frère du monde, hein ? « On sait très bien que si je ne lui fais pas de petits-enfants, elle n'en aura pas, vrai ? » Ce petit sourire prit une étrange allure espiègle. Muahahah, ce qu'il était maléfique. « Vrai, mais au moins tu auras toujours ton arrosoir pour te faire mouiller » ajouta-t-il en cachant bien que l'image qu'il avait de sa soeur à ce moment-même n'était pas la plus méliorative. « Je suis au courant pour toi et Liam, je suis très déçu tu sais » Le blond se leva, un radis au bout des lèvres. Il se pencha afin de murmurer ses quelques mots à l'oreille de la Titanienne. « Tu vaux beaucoup mieux que ça » assuma-t-il d'un ton glacial. Ils n'avaient rien en commun - à part les cheveux roux - et n'étaient même pas mignons ensemble. Si elle voulait rencontrer des garçons, pourquoi n'avait-elle pas demandé à lui, son frère ? Il était certainement le mieux placé (et en plus sa chambre était juste à côté de la sienne, il pouvait tout entendre). « Ou du moins je croyais » Olek devait avoir des ambitions trop hautes pour sa soeur, après tout elle n'était sûrement pas celle qu'il croyait. Elle était comme Mélanie, elle était comme toutes les autres...

Elle n'était rien.


Merlin Man
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 73
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 14:57

Le sourire malicieux de la rousse s'effrita, elle baissa les yeux et son regard se posa sur son verre de jus de citrouille avec le fameux radis. Lentement, elle se remit une mèche de cheveux derrière l'oreille car celle-ci trempait dans son verre. Oksana n'était pas la fille émotive, qui pleurait pour un oui ou pour un non. Mais la remarque de son frère lui fit mal. Certes son idiot de frère avait l'habitude de se moquer d'elle, de la taquiner ou de l’embarrasser mais jamais il employait ce ton si.. glacial envers elle. La druide se mordit la lèvre pour reprendre contenance. «  Je ne vois pas en quoi mes fréquentations te regardes » marmonna Ok's d'une voix tremblante. Tremblante de quoi ? De tristesse ? De fureur ? En vérité elle ne savait pas trop. Elle repoussa son assiette contenant encore son déjeuner, sa chemise était tâchée par la purée, la jeune fille devait aller se changer avant d'aller vaquer à ses occupations.

Ses yeux étaient brillants. La remarque et la comparaison de son frère lui avait fait prendre conscience certaine chose. Et pour le moment, elle ne voulait pas s'étendre. Oksie était persuadée qu'aujourd'hui allait être une superbe journée. Mais elle s'était encore trompée, comme toujours. Ne laissant pas son frère répliquer, elle se leva rapidement bouscula un seconde année et sortit en trombe du réfectoire pour se diriger vers son dortoir. Oksana aurait aimé que son frère comprenne sa démarche avec Liam, mais pour l'heure elle devait surtout s'enlever cette maudite purée.


#iwhae pour epicode




TragicLove
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Le Commencement :: Recensement :: Rps terminés-
Sauter vers: