RSS
RSS



 

 :: Paris :: Avenue Anatole France :: Tour Eiffel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaud tacos [♥ Odyssée volume two]

avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 117
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 18:51
En tant que grand-frère et stalker niveau trois, Olek se faisait comme devoir de toujours surveiller passionnément les agissements de sa petite soeur - et de tous les garçons qui avaient un jour respiré le même air qu'elle. Et elle ne voulait même plus lui répondre ! C'était comme si l'observer avec des jumelles était devenu obsolète ! Le garçon soupira et embrassa sa joue pour la calmer un peu. « Parce que tu es une peste » commença-t-il d'un voix réconfortant. « Et que j'aimerais pas que la peste se propage » Résuma-t-il. C'était une belle déclaration d'amour en un sens, et au fond de son coeur, Olek se sentait très fier d'avoir comme adoptée une petite peste aussi futée !

Tandis qu'ils avançaient, l'adolescent écouta attentivement sa soeur. Bitch please ! Ses arguments étaient pathétiques, mais ils avaient au moins le mérite d'être authentiques. Il n'y avait que sa chère et tendre pour sortir des phrases pareilles ! Il commençait d'ailleurs sérieusement à s'ennuyer lorsqu'elle sortit sa première punchline pertinente de la journée - il devait garder espoir, il n'était que midi (d'ici minuit il en aurait sûrement une deuxième, yay). Olek s'éclaircit la gorge. C'est que les choses allaient devenir intéressantes ! « Tu aurais dû voir la tête de Titania lorsque tu es entrée dans sa maison » Quel bon souvenir... « J'ai cru qu'elle allait te tuer ! Elle aurait peut-être dû. Tu coûtes tellement cher ! » Olek la bisouta une deuxième fois et poursuivit. « Enfin, d'après ce que j'entends dans la rue, mais après tout, c'est toi la spécialiste hein ! » Le garçon se gratta la tête tandis qu'une ampoule s'allumait à l'intérieur.

Ils étaient enfin arrivés à la Tour Eiffel ! Cela tombait bien car Poopy commençait à être à cours de munitions, et clairement, lui aussi. Il acheta les tacos au vendeur ambulant dont il avait déjà parlé.ainsi que toute la panoplie évoquée (et même plus pour être sûr de bien nourrir tout le monde) et entreprit de faire le tour du superbe monument. « Je vais fêter mes dix-sept ans en mai, tu te rappelles ? » Articula Olek comme s'il parlait à une attardée (ce qu'il était un peu en train de faire de toute manière). « Je vais être majeur. Et qui dit majorité dit adieu virginité home sweet home ! J'ai déjà parlé à Missy » blablata-t-il sans vergogne. « Elle a dit que je pouvais rester avec elle, tu sais, dans cet hôtel somptueux qu'on appelle "peace and love hostel" ? » Et patati, et patata. « Dès l'année prochaine, je serais à moitié avec vous, à moitié là-bas » Olek serra sa petite soeur d'amour. « Je m'autogère déjà, et avec l'école je passe pas autant de temps que ça à la maison, mais ça va me laisser du temps, au calme » Olek s'agenouilla devant elle. « Tu seras sage sans grand-frère à la maison, hein ? Tu n'auras qu'à me faire un joli dessin pour le voyage » finit-il en croquant une grande bouchée de son tacos préféré.


I had a dream that I kissed your lips and it felt so true, then I woke up as a nervous wreck and I fell for you, fell for you !
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oksana Romanov-R.
Famille Titania
Messages : 67
Baguettes en sucre : 10
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Avr - 13:04
En tant que petite sœur, Oksana se posait la question légitime qui était : pourquoi, elle avait Olek comme grand-frère ? En plus ce qu'il pouvait être culotté à lui demander ses fréquentations ! Es-qu'elle mêlait des affaires de son frère ? Non ! Alors, pourquoi nom d'un cactus, il le faisait ?!  « Parce que tu es une peste »  Oksana était une personne calme qui ne se mettait jamais en colère. Mais son frère arrivait souvent à faire ressortir la fureur de la rousse. «  Et, toi un goujat ! » En plus, il avait osé la traiter de peste avec une voix mièvre. « Et que j'aimerais pas que la peste se propage » Sérieux ? SERIEUX  ?!

Que pouvait-elle répondre face à ça ? Rien. Juste que c'était un imbécile de première avec du brocoli à la place de la cervelle. Faudra qu'elle demande à Maman, pourquoi à la naissance d'Olek, elle n'avait pas prit option cerveau. Un mystère. Il eut un moment de blanc. Puis son frère enchaîna sur sa répartition chez Titania. « J'ai cru qu'elle allait te tuer ! Elle aurait peut-être dû. Tu coûtes tellement cher ! »  «  Et toi, au moment que tu as été répartit chez Merlin. Le pauvre, sa barbe a faillit s'écrouler par terre. Mais je suis contente que tu sois chez Merlin. Car, imagine la réputation qu'on aurait eu, si tu avais été répartit dans le lac. Ta véritable place ». Olek aurait fait une jolie algue dans le Lac.

Son frère lui colla un bisou sur la joue. Oksana fit mine d'être dégoûtée devant le geste, mais elle ne pouvait empêcher son petit cœur fondre de bonheur devant le geste d'affection de son frère. Geste certes mignon, mais cela n'enlever pas la stupidité maladive du Druide. Enfin ! Ils étaient arrivés devant la célèbre Tour Eiffel dont le monde entier envier et que la moitié des habitants de Paris n'étaient jamais montés en haut de celle-ci. Tacos en main, elle écouta son frère blablater sur sa futur majorité. Ainsi que le fait qu'il allait à être un peu à la maison et un peu dans ce fameux hôtel. Mais, elle était pas trop sûre sur le fait que Maman Druide allait autoriser son petit à quitter le potager familial. Pas qu'à elle ça la dérange, mais elle avait pas envie de se retrouver toute seule avec les foudres de leur mère. « Je m'autogère déjà, et avec l'école je passe pas autant de temps que ça à la maison, mais ça va me laisser du temps, au calme » Tacos en bouche, elle vit son idiot de fraise s'agenouiller. OK. Elle avait pas tout suivit. « Tu seras sage sans grand-frère à la maison, hein ? Tu n'auras qu'à me faire un joli dessin pour le voyage » Eurk. Elle venait de s'étouffer avec son tacos. Oksana mourrait d'envie de taper son front contre celui d'Olek. Pour qui la prenait-il ? Un bébé, qui ne pouvait plus vivre sans son grand-frère d'amour ?«  Mais ,Olek tu ne peux pas m'abandonner. Je vais être triste sans toi ! T'inquiètes pas je vais te faire plein de dessins ! Heureusement, que je ne suis pas toute seule à l'école. »Le tout avec des yeux larmoyant, et elle agrippa son frère comme un poulpe pour l'étouffer dans ses bras. Muhaaa.



Oksana Romanov-Rousseau
3 des 4 voix dans ma tête veulent dormir. La dernière se demande si les pingouins ont des genoux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oleksander O. Romanov-R.
Famille Merlinois
Messages : 117
Baguettes en sucre : 16
Date d'inscription : 14/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 16:51
« Tu sais, Oks, je commence réellement à penser que tu es une Tortue Ninja » Commença le garçon en un sourire qui se voulait encourageant. « Car ta véritable place à toi, c'est les égouts » déclara-t-il d'un air solennel. Que son amour propre repose en paix ! Heureusement que cette dernière était déjà moindre chez la rousse, sinon cela aurait pu lui faire très mal. Il fit semblant d'essuyer les larmes qui s'emmagasinaient sous les joues de sa soeur avec sa bave, avant de lui accrocher autour du cou comme un bavoir.

C'était de bonne guerre, Olek laissa sa petite torche humaine lui enflammer le coeur - et l’œsophage surtout, vu comment elle le serrait - l'espace d'un instant avant de la lâcher pour reprendre la conversation comme si de rien n'était - même si au fond, elle l'avait bien défoncé, l'épidémie. « Tu sais, quand je serais parti » poursuivit-il avec une émotion surjouée dans la voix et les yeux du meilleur comédien du monde embués de larmes. « Tu vas devoir être sage. Pas de garçons à la maison ! » Il l'attrapa dans un geste protecteur. « Sauf toi. » Le plus viril de tous les hommes ! « J'en ai déjà parlé à maman, elle a dit que dès que je ne serais plus là tu auras interdiction de fermer une quelconque porte » Il pouffa, satisfait de tout l'humour dont il faisait preuve, et surtout de toute la vérité que cela était. « Même dans la salle de bains. Après tu fais comme tu veux » Le grand séducteur haussa les épaules. « Moi je te conseille le lesbianisme » conclut-il. De toute façon, il sortirait avec toutes les filles qui seraient susceptibles de l'intéresser avant elle. Quoi, il était méchant ? N... Sûrement, mais c'était pour son bien. Le plus grand bien ! Le meilleur des mondes ! Après tout, n'était-il pas son big brother ?

« J'ai quand même réussi à négocier tes sorties » Sentait-elle la douille venir ? « T'auras les week-end que tu veux » Et après c'était lui le méchant ! Peuh. Il marqua une pause. « A partir du moment où tu voudras bien te balader avec une puce GPS dans la peau » Comme si sa mère allait risquer de la perdre encore une fois ! Elle ne se rappelait que trop bien l'histoire de l'hiver 2007. Comme si lui pouvait l'oublier... « Tu t'es renseignée pour après Beauxbatons ? » Ce n'était pas parce qu'il se voulait grand frère qu'il devait en être un mauvais. «En fonction de l'endroit où tu veux aller, il faudra t'y prendre plus tôt » Ahahah. C'était pas drôle. « Missy a dit qu'elle pouvait te faire entrer au Ministère si tu te constituais un bon dossier - ça va être dur, ça va être dur - qu'est-ce que t'en penses ? » Il jeta l'emballage de son tacos à la poubelle et sirota tranquillement sa boisson, jetant un oeil interrogateur au futur même de sa dénommée soeur.


I had a dream that I kissed your lips and it felt so true, then I woke up as a nervous wreck and I fell for you, fell for you !
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Paris :: Avenue Anatole France :: Tour Eiffel-
Sauter vers: