RSS
RSS



 

 :: Le Commencement :: La répartition :: Répartitions hipsters Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quoi ? Une hybride ?

avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:36



Delilah Prince Lorkins

feat. Im Jinah

Chocolatine Pain au chocolat




Log In
Nom:
Lorkins, ou littéralement, Orchids. Orchidées, en fait.
Prénom:
Delilah Prince (lorsque l'on est née la même année que le nom d'un album de Prince, forcément).
Âge & anniversaire:
17 ans tout fraîchement, pour une date du 2 novembre 1999.
Profession:
La jeune femme ayant commencé l'école à dix ans et non onze, elle avait un nom d'avance. Aussi, pour ses 17 ans, elle était libérée de toutes ses charges scolaires. Officiellement, Lilas est chargée de trouver des cures fac aux grands problèmes de la société magique (la cure contre la lycanthropie est son plus gros projet). De temps à autres, il n'est pas rare de la croiser dans Beauxbatons. Elle joue également les infirmières spécialisées et s'occupent des maladies un peu trop tenaces, ainsi que de mobiliser les générations futures.
Groupe:
Personne ne la croirait si elle révélait qu'elle était fée du côté de sa mère, vampire de ses grands-parents (une histoire romantique, bien que tragique) et enfant d'un cracmol.

My little family
La famille, d'un point de vue général.
Les Lorkins sont une grande famille dotée de huit enfants. L'aîné est d'ailleurs le seul garçon. Et tous ces merveilleux cabotins sont issus des deux mêmes personnes : Mr et Mrs Lokins. Le père était un cracmol qui s'était épris d'une petite fée qu'ils appelaient aujourd'hui "mamounette". Les deux formaient un couple très ravissant, et aussi très énervants - ils avaient passé l'éternité à se séparer pour se remettre ensemble pour diverses raisons embarrassantes (disons juste que Delilah n'aimait pas vraiment en parler). En ce qui concernait sa famille et sa vie en général, Delilah était assez pudique - ou du moins, discrète. Et plus l'on s'enfonçait dans les méandres de la famille, moins on avait de chance d'en ressortir indemne. Sa grand-mère maternelle s'était faite mordre pendant une vieille guerre, et son époux (leur grand-père) l'avait conjuré de le mordre également, pour qu'ils puissent passer l'éternité ensemble.  D'eux, Deli ne connaissait que la légende. Il semblait qu'ils se soient enfuis tous les deux sans laisser de nouvelles à leur fils, ce cracmol. Peut-être qu'ils avaient des cousins ? Son père se refusait catégoriquement de parler de leur situation d'avantage - pour être sincère, la blonde pensait qu'ils devaient être morts (probablement enfuis au soleil et décomposés aussitôt, c'était sûrement un suicide). C'était la seule preuve de véritable amour entreposée dans sa vie, aussi la jeune fille n'y croyait plus vraiment - après tout, elle ne connaissait que la légende (même si elle voulait y croire de tout son coeur, elle avait des doutes à ce sujet). Ses parents n'étaient pas quant à eux la preuve du parfait amour, comme elle avait pu le faire remarquer. Les différences rassemblaient, et c'était sûrement vrai. Ils avaient l'air de bien s'aimer, mais quelque chose clochait; ils se disputaient, se regardaient sans vraiment se voir. Ils avaient bien failli divorcer mais n'était jamais allé jusqu'au bout. Lilas aimait sincèrement sa famille, mais elle n'était définitivement pas une grande sentimentale... Non, l'amour, c'était trop refait pour être fait.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:36



Delilah Prince Lorkins

feat. Im Jinah

Chocolatine Pain au chocolat




Log In
Nom:
Lorkins, ou littéralement, Orchids. Orchidées, en fait.
Prénom:
Delilah Prince (lorsque l'on est née la même année que le nom d'un album de Prince, forcément).
Âge & anniversaire:
17 ans tout fraîchement, pour une date du 2 novembre 1999.
Profession:
La jeune femme ayant commencé l'école à dix ans et non onze, elle avait un nom d'avance. Aussi, pour ses 17 ans, elle était libérée de toutes ses charges scolaires. Officiellement, Lilas est chargée de trouver des cures fac aux grands problèmes de la société magique (la cure contre la lycanthropie est son plus gros projet). De temps à autres, il n'est pas rare de la croiser dans Beauxbatons. Elle joue également les infirmières spécialisées et s'occupent des maladies un peu trop tenaces, ainsi que de mobiliser les générations futures.
Groupe:
Personne ne la croirait si elle révélait qu'elle était fée du côté de sa mère, vampire de ses grands-parents (une histoire romantique, bien que tragique) et enfant d'un cracmol.

My little family

La grande fratrie Lorkinienne.
Les enfants Lorkins étaient suédois; issus d'une mère coréenne et d'un père...  Pour le moins surprenant. Deli était la quatrième de cette fratrie, et avait donc trois grands caïds qui la surplombaient largement. L'aîné de la famille était un garçon, Hugo. Hugo, dit "Hugh" Lorkins était le seul garçon de la bande mais ne s'était jamais senti à l'écart; bien au contraire. Du haut de ses 24 ans, c'est lui qui avait enseigné aux filles le fooseball. Hugh était connu pour être une personne ouverte d'esprit et clémente. C'était aujourd'hui un grand sportif connu chez les moldus, car oui, le garçon était un cracmol avéré lui aussi.
Il avait été suivi quelques temps après par Edla Madeleine (prononcé dans un français incorrect) qu'on surnommait généralement "Eddie". C'était une fille beaucoup plus sérieuse que ne l'avait été son grand-frère. Sans pour autant avoir un vocabulaire plus soutenu, la jeune fille ne perdait jamais une minute de son temps à rigoler. C'était une sorcière en force depuis 22 ans. Elle maniait la magie comme peu de personnes de sa génération et se révélait aujourd'hui en tant que présidente du magenmagot (officiellement, c'est elle qui exécutait les sentences).
La troisième était une rouquine féroce du nom de Terese (à l'anglais, s'il vous plaît) Kasper. Elle avait vingt ans, et était fabricante de baguettes. Un jour, on lui avait dit qu'il n'y avait plus de business dans ce domaine, alors pour leur prouver le contraire, elle l'était devenue. C'est certainement le tempérament le plus ardu de la famille; et peu importe si elle n'était pas venue en première, c'était elle la véritable aînée. Elle passait son temps à détruire tous les clichés sur les fées (vu qu'elle en était elle-même une demi) et sur ce que les gens pensaient d'elle. Les étiquettes, c'était bon pour la poubelle !

Delilah avait la chance de s'entendre avec tous ceux-là. Elle assistait à tous les matchs de son grand-frère (place VIP exigez), passait du temps au ministère avec sa soeur - pas trop non plus, Eddie n'avait pas tellement de temps libre à lui consacrer - et avait une baguette made in Kasper. Même pas peur !






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:38



Delilah Prince Lorkins

feat. Im Jinah

Chocolatine Pain au chocolat




Log In
Nom:
Lorkins, ou littéralement, Orchids. Orchidées, en fait.
Prénom:
Delilah Prince (lorsque l'on est née la même année que le nom d'un album de Prince, forcément).
Âge & anniversaire:
17 ans tout fraîchement, pour une date du 2 novembre 1999.
Profession:
La jeune femme ayant commencé l'école à dix ans et non onze, elle avait un an d'avance. Aussi, pour ses 17 ans, elle était libérée de toutes ses charges scolaires. Officiellement, Lilas est chargée de trouver des cures fac aux grands problèmes de la société magique (la cure contre la lycanthropie est son plus gros projet). De temps à autres, il n'est pas rare de la croiser dans Beauxbatons. Elle joue également les infirmières spécialisées et s'occupent des maladies un peu trop tenaces, ainsi que de mobiliser les générations futures.
Groupe:
Personne ne la croirait si elle révélait qu'elle était fée du côté de sa mère, vampire de ses grands-parents (une histoire romantique, bien que tragique) et enfant d'un cracmol.

My little family

La grande fratrie Lorkinienne.
Deli venait ensuite. C'était une demi-fée qui allait bientôt fêter ses dix-huit ans. Elle travaillait donc dans la recherche depuis peu, et mettait tout son coeur dans son travail. Au fond, la jeune fille avait toujours su manier le concret avant l'abstrait, ce qui se répercutait dans ses toiles (c'était une famille d'artiste). Elle y allait toujours à l'instinct, et la plupart du temps, son instinct était toujours le bon.
La cinquième de la famille était Janett Sunshine, ou plus simplement Sue. C'était un peu l'enfant blasé de se retrouver dans une famille aussi grande où tous les professeurs s'écriaient "PAS. ENCORE. UN." lorsqu'ils les voyaient débarquer. Pour pimenter sa vie - et peut-être ajouter un peu d'action - Sue expérimentait toutes sortes de bêtises et facéties. Peut-être qu'un jour elle ouvrira son propre magasin de farces et attrapes ? On ne sait pas, tout ce que l'on sait, c'est que pour une gamine de seize ans, c'est déjà assez.
Et cela continuait ! Kirsten Lorkins, ou Pernille de son deuxième prénom n'était pas tout à fait de la même trempe. C'était une désespérément romantique, elle avait des étoiles dans les yeux et un prince charmant au bras. C'était un fan incontesté des Arlequins qui connaissait toutes les chansons de Disney par coeur. Un jour, mon prince viendra ! Répétait-elle à qui voulait l'entendre. Elle avait dû déjà sortir avec toute l'école, et s'étonnait lorsqu'on la traitait de diligence internationale. Un véritable coeur d'artichaut ! Qui n'est pas sans tomber amoureuse de ses professeurs... Et y croire ! Ce n'est pas parce qu'elle avait quatorze ans que cela ne pouvait pas arriver. Cheers everybody ! Elle n'avait peut-être pas la science infuse, mais elle avait compris que l'amour existait, elle : elle avait tellement pleuré en entendant l'histoire de ses grands-parents ! L'amour, y'avait que ça de vrai.

L'amour dans la famille était une notion complexe : du grand amour avec A, jusqu'à la sordide histoire de la Charogne. Si les derniers y croyaient largement, les premiers étaient plus sceptiques. Les deux premiers ne voulaient pas en entendre parler, Kasper, rien que pour les embêter, à droite et à gauche sortait (même si au fond, elle ne trouvait pas vraiment ça crédible). Sue ne voulait pas y penser mais arrivait quand même à tomber amoureuse et Pernille... On sait ce qu'il en est.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:42
Oups, une fiche a bugué ! Les admins ont eu le temps de la lire. En attendant, j'essaie de la retrouver... PQ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:43



Delilah Prince Lorkins

feat. Im Jinah

Chocolatine Pain au chocolat




Log In
Nom:
Lorkins, ou littéralement, Orchids. Orchidées, en fait.
Prénom:
Delilah Prince (lorsque l'on est née la même année que le nom d'un album de Prince, forcément).
Âge & anniversaire:
17 ans tout fraîchement, pour une date du 2 novembre 1999.
Profession:
La jeune femme ayant commencé l'école à dix ans et non onze, elle avait un an d'avance. Aussi, pour ses 17 ans, elle était libérée de toutes ses charges scolaires. Officiellement, Lilas est chargée de trouver des cures fac aux grands problèmes de la société magique (la cure contre la lycanthropie est son plus gros projet). De temps à autres, il n'est pas rare de la croiser dans Beauxbatons. Elle joue également les infirmières spécialisées et s'occupent des maladies un peu trop tenaces, ainsi que de mobiliser les générations futures.
Groupe:
Personne ne la croirait si elle révélait qu'elle était fée du côté de sa mère, vampire de ses grands-parents (une histoire romantique, bien que tragique) et enfant d'un cracmol.

My little morality

Deli, la carte mentale.
Deli est loin d'être une blonde stupide, et l'étroitesse de ses vêtements ne reflète en rien celle de son esprit. La jeune femme est une personne avant tout analytique, elle peint notamment dans ses peintures les codes de la société telle qu'elle l'est. Certains utilisent l'art comme outil de dénonciation, mais elle, constate tout simplement.
La suédoise coordonne ses relations sociales de la même manière pour toutes : elle dessine tout d'abord les traits principaux de la personne concernée, et son espace vécu et perçu. Elle n'a plus qu'à agir en conséquence à la fin. Ainsi, elle agit en insoumise devant les rebelles, en femme d'affaire devant les cadres... Sans rien approuver véritablement, elle peut se fondre sans problème dans de multiples situations. Son style vestimentaire est d'ailleurs le reflet de cette politique cognitive : ses cheveux ne sont pas seulement blonds pour faire joli, et ses vêtements serrés pour rosir son teint. Ce comportement peut être perçu comme manipulateur, mais il est avant tout réaliste. Le meilleur moyen d'être accepté, c'est de faire comme si.
De ce fait, peu de choses comptent véritablement à ses yeux, ainsi que peu de personnes. Même sa grande-soeur Eddie a tendance à ne pas prendre son jugement comme personnel; et elle a tout à fait raison, puisqu'il ne l'est pas.
Cette attitude a notamment été celle adoptée pendant ses cours, en adéquation avec le professeur. Elle sait donc quelle réaction convient le mieux, que ce soit face à divers élèves ou un groupe de recherche dont elle est l'apprentie.
Le personnage que joue Deli n'est pas sans rappeler celui de sa mère (cependant, cette dernière cachait moins bien son jeu). L'adulte apprit des erreurs de celle-ci comme des siennes, et développa son esprit de la sorte. Il n'y a vraisemblablement personne pour affirmer sa différence, même s'il est permis d'en douter. Il s'agit-là d'une bonne grande soeur, tout compte fait, qui s'adapte en fonction de chacun.
Deli s'affiche au travail comme une demi-fée. En effet, la baguette magique ne l'a jamais attiré et juge le pouvoir féérique bien plus puissant - autant explicite qu'implicite. A l'école comme dans la vie, la jeune femme n'était pas un problème. Puisqu'elle savait ce qu'on attendait d'elle, elle n'avait qu'à donner légèrement plus pour recevoir des louanges.
Malgré son regard charmeur empli d'arrogance, Deli n'est pas un coeur à prendre - ou à prendre tout court - et s'il arrive à certaines personnes de l'oublier, elle sait toujours comment y remédier. La magique se voit comme la chenille, qui forme son cocon pour devenir un papillon. C'est d'ailleurs son patronus. Son épouvantard est alors une version d'elle-même qu'elle appelle son "vrai visage" qui semble parfois apparaître lorsqu'elle n'est plus en maîtrise de la situation (ce qui est plus rare qu'une éclipse), qui constitue aussi sa plus grande honte.
La vie est une partie de poker géante : plus tu gagnes, plus tu as à perdre. Deli ne sort jamais sans quelques jetons du même jeu et des cartes prêtes à sortir de sa manche. L'honnêteté n'était pas son point fort, et c'était très bien comme cela; elle avait appris à ses dépens que la vérité était un mensonge.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgan Sørensen
Apprenti professeur
Messages : 53
Baguettes en sucre : 0
Date d'inscription : 12/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:49
Je te valide mon p'tit papillon ! Va vite faire ta répartition ! <3<3



Morgan Sørensen
Monster don't sleep under your bed. They sleep inside your head.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delilah Prince Lorkins
Centre de la recherche
Messages : 87
Baguettes en sucre : 3
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 21:50
Momo a dit:
 

AHAH MERCIIIIIIII. ♥ Mais ma répartition... Je viens de la faire lol. J'vais attaquer les épreuves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BES-BBS :: Le Commencement :: La répartition :: Répartitions hipsters-
Sauter vers: